Accueil Actu Monde International

Manifestations en Iran - Hillary Clinton et des artistes interpellent l'ONU sur la répression des femmes en Iran

(Belga) L'ancienne candidate à la présidentielle américaine Hillary Clinton et plusieurs artistes et militantes iraniennes ont interpellé l'ONU lundi sur la répression des femmes en Iran, à l'occasion d'un événement artistique à New York en face du siège des Nations unies.

L'ex-cheffe de la diplomatie américaine (2009-2013) a pris part sur Roosevelt Island, une île sur l'East River entre Manhattan et Queens, à une cérémonie de dévoilement d'installations d'art - notamment un œil géant peint sur des marches - intitulées "Eyes on Iran". "Cette campagne 'Eyes on Iran' face aux Nations unies vise à faire en sorte que l'opinion publique n'oublie pas la répression brutale en cours contre les femmes et les filles iraniennes" a lancé Mme Clinton entourée d'artistes iraniennes vivant aux États-Unis, comme Sheida Soleimani, Aphrodite Désirée Navab, Shirin Neshat et Mahvash Mostala. D'après l'ancienne Première dame, "le meurtre de Mahsa Amini aux mains de la police a déclenché une révolution à travers laquelle le peuple iranien, conduit par des femmes et des filles, a dit 'ça suffit, nous ne tolérerons plus longtemps cette oppression'". L'Iran est secoué par des manifestations depuis la mort en détention le 16 septembre de Mahsa Amini, arrêtée trois jours plus tôt par la police des mœurs pour avoir, selon celle-ci, enfreint le code vestimentaire strict de la République islamique prévoyant le port du voile. Hillary Clinton a relayé une pétition internationale lancée il y a un mois et soutenue aussi par la vice-présidente Kamala Harris pour que "les États membres des Nations unies répondent au courage des citoyens iraniens et écartent l'Iran de la Commission de l'ONU sur les femmes". (Belga)

À la une

Sélectionné pour vous