Accueil Actu Monde International

Mexique : plan de soutien à Acapulco, les habitants s'organisent contre l'insécurité

Le gouvernement mexicain a annoncé mercredi un plan d'aide de 3,5 milliards de dollars pour Acapulco, la célèbre station balnéaire dévastée par un ouragan de force 5 dont les habitants s'organisent face à l'insécurité.

"Nous avons le budget pour financer tous les besoins", a promis le président Andres Manuel Lopez Obrador pour lequel il s'agit d'un "investissement" et non d'une "dépense".

Le plan prévoit la livraison de nourriture à 250.000 familles touchées par l'ouragan qui a dévasté il y a une semaine 80% des hôtels, les commerces, les plages, les immeubles, le stade de tennis... avec des vents soufflant à 270 km/h.

Le gouvernement accordera des prêts sans intérêt aux petits commerces et soutiendra 377 hôtels, avec également des budgets pour reconstruire les routes entre Acapulco et Mexico.

Le gouvernement entend en outre améliorer les services urbains (eau, assainissement, éclairage public).

L'ouragan Otis, qui s'est intensifié en un temps-record dans le Pacifique au large d'Acapulco, a provoqué la mort de 46 personnes et 58 sont portées disparues.

Le coût des dégâts pourrait s'élever jusqu'à 15 milliards de dollars, d'après une toute première évaluation de la société experte en évaluation des risques Enki Research.

"Ensemble, nous parviendrons bientôt, très bientôt, à remettre sur pied le port d'Acapulco, beau et nostalgique", a lancé le président, faisant référence à l'âge d'or de cette station balnéaire dans les années 1960 et 70, quand elle attirait la jet-set américaine.

Le gouvernement a par ailleurs annoncé le déploiement de plusieurs régiments de la Garde nationale pour lutter contre les vols.

Munis de machettes et de battes de base-ball, des habitants de certains quartiers se sont organisés pour protéger leur maison contre les pillages. Ils ont délimité des zones protégées en érigeant des barricades avec les décombres laissés par l'ouragan.

Des gardes armés ont été placés dans la zone hôtelière de luxe de la Zona Diamante.

Mardi, l'électricité et les télécommunications ont été rétablies dans plusieurs quartiers. L'armée a distribué de l'eau et des vivres. Des brigades médicales, soutenues par des médecins cubains, ont apporté des soins aux personnes touchées.

À la une

Sélectionné pour vous