Accueil Actu Monde International

Missile tombé en Pologne: quelles sont les conséquences? L'analyse de Nicolas Gosset

Un missile d'origine inconnue a tué deux personnes dans le village polonais de Przewodow, près de la frontière avec l'Ukraine, lourdement bombardée par l'armée russe. Voici un résumé de ce que l'on sait sur la chute de ce missile.

Que s'est-il passé? 

Un missile a frappé le village polonais de Przewodow, à environ six kilomètres de la frontière ukrainienne, mardi après-midi, tuant deux hommes. Le site d'informations Gazeta.pl indique que l'explosion s'est produite vers 15H00 GMT dans une installation de séchage de céréales, située près d'une école.

Le missile est tombé alors que la Russie menait mardi des frappes massives sur les infrastructures civiles ukrainiennes, qui ont laissé des millions de foyers sans électricité. Les missiles russes ont frappé des villes dans tout le pays, dont Lviv (ouest), près de la frontière polonaise.

Qui a tiré le missile? 

La Russie, qui a envahi l'Ukraine le 24 février, a été immédiatement désignée comme suspecte. Mais le président polonais Andrzej Duda a déclaré qu'il n'existait pas de preuve claire désignant l'auteur du tir de missile, qui était "très probablement de fabrication russe".

Le président américain Joe Biden, au sommet du G20 à Bali (Indonésie), a estimé qu'il était "improbable" qu'il ait été tiré depuis la Russie et assuré qu'il allait "déterminer ce qu'il s'est passé exactement".

Le Kremlin a salué la "retenue" de la réaction américaine.

Quelles sont les conséquences? 

L'explosion fait craindre que l'Otan, que la Pologne a rejointe en 1999, soit entraînée dans le conflit entre la Russie et l'Ukraine. La Pologne est protégée par l'engagement de défense collective de l'Otan, formalisé dans l'article 5 de son traité fondateur, mais la réaction de l'Alliance atlantique sera calibrée en fonction du caractère accidentel ou intentionnel de l'incident.

Une réunion d'urgence des ambassadeurs de l'Otan était en cours mercredi matin pour faire le point sur la situation en Pologne.

Cette dernière a placé ses forces armées en état d'alerte renforcé suite à l'explosion. Elle a également convoqué l'ambassadeur de Russie pour des "explications détaillées immédiates".

Pourquoi cette frappe sur la Pologne est-elle si inquiétante?

Nicolas Gosset, chercheur à l'institut Royal de Défense, s'est exprimé dans le RTL INFO 13H. "Le fait qu'un missile ait atterri sur un territoire d'un membre de l'OTAN est un sujet de préoccupation pour les Polonais et pour l'ensemble de la communauté et des alliés outre-Atlantique, et même au-delà. C'est une situation grave dans sa nature, mais pour laquelle il faut évidemment garder beaucoup de prudence. C'est la manière dont l'ensemble des partenaires européens et nord-américains ont géré cette affaire en disant qu'il n'y avait pas de place pour la spéculation. Il faut attendre de comprendre ce qu'il s'est passé car l'origine russo-soviétique de ce type d'équipement militaire n'induit pas incidemment que le tir ait été fait par des forces russes. C'est possible, mais ça n'est pas automatique." 

Que répondre aux personnes qui s'inquiètent aujourd'hui d'une 3e Guerre Mondiale?

"Dans la mesure où il y a énormément de temporisation de la part de l'ensemble des parties impliquées, il ne faut pas sombrer dans cette perspective fantaisiste compte tenu de la nature même de l'incident. Cela n'enlève pas à sa gravité. Mais immédiatement conclure que ça va induire une activation de la défense collective de l'alliance, c'est une vision fantaisiste", conclut Nicolas Gosset.

À la une

Sélectionné pour vous