Accueil Actu

Personnes non à risque: pourrez-vous choisir votre vaccin et quand le recevrez-vous?

Le vaccin de Pfizer BioNTech vient d’être approuvé par l’Europe et sera administré dès lundi prochain dans des maisons de repos en Belgique. Celui de Moderna devrait arriver début janvier. Et ceux de AstraZeneca/Oxford, Johnson & Johnson (Janssen Pharmaceutica), CureVac et Sanofi/GSK suivront en début d’année prochaine ou au plus tard au printemps 2021.

Au final, il y en aura pour tout le monde. Les personnes et travailleurs à risque (personnes âgées, souffrant de comorbidités, travailleurs de la santé ou des services publics en contact avec le population), seront prioritaires dans l’ordre de vaccination. Pour monsieur et madame Tout le monde, il faudra attendre que la filière habituelle de vaccination fonctionne. Celle passant par votre médecin traitant. "Ça ne sera probablement pas avant la fin de 2021 parce que d’ici-là, les vaccins vont arriver probablement en flux tendu", a estimé Yvon Englert, le commissaire Covid-19 pour la Région wallonne, ce matin au micro de Fabrice Grosfilley sur Bel RTL.

L'Europe puis la Belgique vont faire des recommandations et votre médecin traitant y aura accès

Si on devra attendre son tour, aura-t-on quand même le choix du vaccin que l’on se fera injecter ? "C’est l’Union européenne qui, dans son enregistrement du vaccin, met éventuellement des informations préférentielles", explique M. Englert. Ces recommandations européennes seront ensuite évaluées par la Belgique. "Nous allons interroger et dialoguer avec le Conseil supérieur de la Santé de façon à ce que les décisions soient prises en toute indépendance en fonction de l’intérêt pour celui qui va recevoir le vaccin."

Et ces recommandations des spécialistes aboutiront in fine chez votre médecin traitant. Ce sera alors "chaque patient avec son médecin traitant qui prendra la décision de choisir un vaccin parmi les autres", estime encore M. Englert.

Mais ça, c’est la théorie. Au niveau des instances, "on n’a pas encore décidé si le patient ou la personne qui sera vaccinée aurait le choix", tempère Jean-Michel Dogné, expert belge en vaccin auprès de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), également sur Bel RTL ce matin. "Il est fort probable qu’on proposera le vaccin adapté aux personnes qui sont les plus adaptées. Par exemple les femmes enceintes, ou des personnes plus âgées pour lesquelles on aurait éventuellement plus de données sur les bénéfices ou le risque par rapport éventuellement à des personnes plus jeunes donc on ne laissera certainement pas le choix aux personnes au hasard de prendre un vaccin par rapport à un autre", estime M. Dogné.

Vous ne pourrez donc certainement pas choisir entre tous les vaccins possibles. Ceux qui seront les plus adaptés à votre situation et transportables, conservables et injectables facilement par votre médecin traitant vous seront proposés par celui-ci. Et c'est entre ceux-là que vous pourrez choisir sur conseil de votre médecin.

COVID-19 Belgique : où en est l’épidémie ce mardi 22 décembre? 

À la une

Sélectionné pour vous