Accueil Actu

Privés de sport, des ados se disent déçus et découragés: "On devient un peu mous"

Les règles en matière de sport restent identiques depuis le 2 novembre, à savoir que la limite entre ce qui est permis ou pas est la date anniversaire de ses 13 ans. Le dernier comité de concertation tenu le 8 janvier a maintenu les mesures en vigueur.

Toutes les infrastructures sportives indoor, publiques et privées, de nature compétitive ou de loisir, ne sont pas accessibles aux plus de 12 ans. Le sport organisé (en club, les cours de sport, en groupe ou entrainements personnels,…) est interdit aux plus de 12 ans. 5.500 enfants pratiquant un sport en Wallonie ou à Bruxelles fêteront leur 13e anniversaire entre le 1er janvier et le 30 juin et se passeront donc de sport du jour au lendemain.

"Certains experts pensent que le variant anglais du coronavirus se diffuse beaucoup plus rapidement chez les jeunes que la première forme du coronavirus, pas qu'il soit plus dangereux chez les jeunes mais le fait qu'il soit plus contaminant. Certains experts prônent donc la prudence pour voir comment les choses vont avancer dans les semaines qui viennent", nous explique Yves Polomé, directeur général des centres sportifs de l’Adeps (Administration de l'Éducation physique, du Sport et de la Vie en Plein Air).

Le sport est une discipline et un mode de vie.

Plus de foot, de basket, de danse, de gymnastique... Les jeunes que nous avons rencontrés sont à bout. Après plus de deux mois sans sport, ils se disent découragés. "On devient un peu mous (...) Le sport est une discipline et un mode de vie. Ça nous permet d'être droits dans ce que l'on fait", nous explique l'un d'entre eux. 

Pourtant, la pratique d'une activité physique est importante dans le cadre d'un mode de vie sain, nous rappelle Yves Polomé. "Quand on est chez soi et que le moral n'est pas très bon, on a tendance à manger et à rester assis", estime-t-il. 

L'activité physique extérieure autorisée

L’activité physique extérieure, en dehors des infrastructures sportives à l'extérieur, est autorisée de manière individuelle, avec les membres du ménage, ou avec votre contact rapproché. "On peut faire du jogging et aller marcher. On n'est pas obligés de le faire seul en ce qui concerne l'activité extérieure", rappelle le directeur. Un maximum de 4 personnes, incluant soi-même, peut faire une activité physique (hors infrastructure) dans le respect des distances sociales. Les rassemblements de plus de 4 personnes restent interdits. 

Pour les moins de 13 ans (jusqu’à 12 ans accomplis), toutes les disciplines avec et sans contact sont autorisées. Il faut obtenir l’autorisation de la commune ou la province si ce ne sont pas elles qui organisent. 

À la une

Sélectionné pour vous