Accueil Actu

Procès à Liège: une mère de famille poursuivie pour avoir contribué à la prostitution de deux adolescentes

Le tribunal correctionnel de Liège a entamé mercredi l'examen du dossier d'une Liégeoise âgée de 50 ans poursuivie dans une affaire relative à la prostitution de deux jeunes femmes, dont une mineure de 15 ans. La femme est suspectée d'avoir prêté son habitation pour permettre à son fils mineur d'y mener des activités de proxénète.

Les faits reprochés à la prévenue, une ex-toxicomane âgée de 50 ans, se sont déroulés entre le 16 août 2020 et le 27 janvier 2021. La justice suspecte la prévenue d'avoir prêté une partie de son habitation pour héberger les activités de proxénète de son fils mineur. Parmi les prostituées qui exerçaient se trouvait une mineure âgée de 15 ans. La prévenue doit répondre de diverses préventions de tenue de maison de débauche, d'embauche et d'encouragement à la prostitution de jeunes filles mineures ou vulnérables, d'exploitation de la prostitution ainsi que de stupéfiants. Elle est suspectée d'avoir offert du cannabis à son fils et de lui avoir permis d'exercer dans son habitation ses activités de proxénète.

Les deux jeunes filles se prostituaient dans des voitures, dans des hôtels ou chez la prévenue. Cette dernière est suspectée d'avoir eu une connaissance précise des faits qui se déroulaient chez elle et d'avoir volontairement fermé les yeux et retiré un bénéfice de ces activités.

Entendue par le tribunal, la femme a soutenu qu'elle avait manqué de vigilance et qu'elle n'était pas au courant de la prostitution. Elle conteste avoir participé à cette activité. Le parquet a requis à son encontre une peine de 40 mois de prison pour les activités de proxénétisme et une peine de 6 mois de prison pour les faits de stupéfiants. Une autre peine de 18 mois de prison a été requise contre la prostituée majeure qui a favorisé la prostitution de la mineure. La défense plaidera le 9 février.

À lire aussi

Sélectionné pour vous