Accueil Actu Régions Hainaut

Une route affaissée depuis un an et demi à Neufvilles: Sara se plaint de fissures causées par une déviation

Des habitants du village de Neufvilles, à Soignies, en ont ras-le-bol. L'une des chaussées du village s'est affaissée il y a 1 an et demi, et les travaux de réparation n'ont toujours pas commencé. La déviation mise en place cause d'importantes nuisances pour les riverains.

L'entaille dans la nationale fait plusieurs mètres de profondeur et s'étend jusque dans les champs qui bordent la route. Un arbre a même été englouti.

 

Depuis, la circulation est déviée vers une route de campagne. Pierre vit dans le village depuis plus de 40 ans. Il a été séduit par la tranquillité, mais aujourd'hui, son quotidien est rythmé par le bruit des voitures.

"Il y a un trafic de jour et de nuit. Il y a un caniveau juste devant la maison donc quand des semi-remorques passent, ça secoue la maison, ce qui est assez dérangeant, particulièrement la nuit", explique Pierre, riverain.

Sara, la voisine de Pierre, est la première victime des tremblements. Elle précise qu'elle a des fissures dans sa maison à cause de cette déviation, "et elles s'agrandissent régulièrement", dit-elle.

Les habitants se demandent pourquoi la réparation de la route affaissée n'a pas encore débuté. "Nous ne sommes pas sur une voirie communale donc la ville de Soignies ne peut pas intervenir, car nous ne sommes pas propriétaires. C'est vraiment la région wallonne qui a les cartes en main pour pouvoir intervenir pour pouvoir réparer la voirie et pour que le transit qui est important sur cette route puisse se faire", détaille Fabienne Winckel, bourgmestre de la ville de Soignies.

Le gouvernement wallon prévoit de dégager une enveloppe de 500.000 euros. Elle devrait permettre d'entamer les travaux cette année. Une réunion de coordination aura lieu fin janvier.

 

À la une

Sélectionné pour vous