Accueil Actu

Suspicion de viol sur une fillette de 4 ans à Schaerbeek: un expert a été désigné

Une enquête est ouverte pour suspicion d'agression sexuelle sur une enfant de 4 ans, scolarisée à l'école communale numéro 1 de Schaerbeek, située rue Josaphat, a indiqué le parquet de Bruxelles, confirmant des allégations publiées sur les réseaux sociaux.

Un viol sur une petite fille de 4 ans pourrait avoir eu lieu jeudi en fin de journée, selon des déclarations se propageant vendredi sur les réseaux sociaux. Nous avons reçu plusieurs messages dénonçant ces faits via notre bouton orange Alertez-nous. Les expéditeurs avaient dans la plupart des cas été alertés via Facebook.

Ce vendredi en milieu d'après-midi, le Parquet de Bruxelles indique: "Le 25 avril, une maman, qui allait chercher sa fille, une jeune mineure, dans une école à Schaerbeek, aurait découvert en rentrant chez elle que la culotte de sa fille était tachée de sang. Une plainte a été déposée par les parents de la mineure auprès de la police. La mineure a été conduite à l’hôpital afin de recevoir les soins nécessaires.Un expert a été désigné pour procéder à l’exécution des échantillons médico-légaux sur la jeune fille. Les premières constatations de l’expert confirmeraient l’existence d’une blessure. L’enquête suit son court pour déterminer les circonstances exactes de ces faits."

Prudence de mise 

Plus tôt dans la journée, la zone de police Bruxelles-Nord nous avait confirmé qu'une plainte avait été déposée, mais insistait sur la prudence avec laquelle cette information doit être traitée. "Je peux vous confirmer qu'une plainte a été déposée, et donc qu'une enquête est en cours. Mais on en est au tout début. Les faits sont pris au sérieux, mais on ne peut rien confirmer d'autre pour le moment", a indiqué Audrey Dereymaeker, porte-parole de la zone de police Bruxelles-Nord.

"Ne pas mettre l'enquête à mal"

Le bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt assure que tous les services, que ce soient les services sociaux, l'école où est scolarisée la fillette ou la police, ont réagi rapidement, dès jeudi soir. "Si les faits sont avérés, c'est bien évidemment dramatique. Le parquet a été avisé et une enquête est en cours. Il faut se limiter à ce que le parquet pourra communiquer afin de ne pas mettre à mal l'enquête", a-t-il dit.

Il précise, lui aussi, qu'il n'a pas encore été établi que l'agression a eu lieu au sein de l'école dont est issue la fillette. Le bourgmestre explique que pour l'instant la commune et la direction se concentrent sur l'établissement des circonstances de faits, avant d'éventuellement prendre des mesures adaptées à la situation.

La petite fille est actuellement toujours hospitalisée à l'hôpital Saint-Pierre. L'enfant et la famille ont été pris en charge par les services sociaux.

À la une

Sélectionné pour vous