Accueil Actu

Un chauffeur de bus a attaché un jeune déficient mental avec du tape: "C'était tout à fait disproportionné", déplore De Lijn

Un chauffeur de bus De Lijn a attaché à son siège, à l'aide de scotch, un jeune de 17 ans présentant une déficience mentale parce que ce dernier perturbait un trajet, a confirmé mercredi la compagnie de transport en commun flamande, après la parution d'articles à ce sujet dans la presse néerlandophone. L'incident, qui s'est produit à Overijse dans le Brabant flamand, remonte au mois de janvier.

Durant un transport scolaire, le jeune s'est montré particulièrement agité. Selon le chauffeur, ni lui ni l'accompagnatrice présente dans le bus ne parvenaient à calmer l'élève. Il a alors décidé d'attacher l'adolescent, car son agitation mettait en danger la sécurité du véhicule et de ses passagers, a-t-il justifié. Le conducteur, employé par un sous-traitant de De Lijn, n'est depuis plus actif au sein de la société de transport en commun. L'entreprise a officiellement présenté ses excuses à la suite de l'incident, déplorant la manière dont son chauffeur a réagi. "C'était tout à fait disproportionné", a souligné la porte-parole de De Lijn, Karen Van der Sype. "Si la sécurité routière ne peut être garantie, le chauffeur doit arrêter le véhicule afin de demander une assistance auprès de l'école et/ou de la police."

À la une

Sélectionné pour vous