Accueil Actu Vos témoignages

"C'est le capharnaüm complet dans les rues de Mons": Frédéric dénonce des problèmes dans le ramassage des poubelles

Des sacs de déchets qui s'entassent dans les rues. Tel est le paysage auquel Frédéric fait face depuis quelques semaines. Via le bouton orange Alertez-nous, cet habitant de Havré (Mons) fait un triste constat, photos à l'appui. "À Havré, charmant village avec son château classé, depuis 3 semaines c’est l’incompréhension (...) Voici un tas de sacs PMC non ramassés et cachés derrière la maison communale près du commissariat. Ce lundi, deuxième ramassage non fait. Les gens en ont ras-le-bol, mais que faire ?", se questionne-t-il.

Pour Frédéric, le tri sélectif est une bonne chose, mais pour l'instant, "c'est le capharnaüm complet dans les rues de Mons", estime-t-il. Il ajoute : "Les ramassages ne se font pas au jour prévu, on n'est pas prévenu. Certains laissent leurs sacs, d'autres rentrent leurs sacs. Et depuis 3 semaines, il n'y a pas de ramassage des sacs bleus. On peut voir des déchets qui s'accumulent partout". 

Frédéric dénonce une mauvaise communication et organisation. "Le nouveau calendrier est assez clair et assez simple, mais les jours ne correspondent pas. Les sacs PMC devaient être ramassés de nouveau ce lundi. Or, ils ne sont pas passés et il y a aucune info sur leur site", déplore l'habitant de Havré. 

Le citoyen a vu ses habitudes modifiées. 

L'intercommunale Hygea modifie progressivement son système de collecte des déchets. Cela s'inscrit dans une réforme de la Wallonie : en 2025, les déchets organiques devront ainsi être séparés dans toutes les communes wallonnes. À Mons, ce nouveau système est en place depuis le 7 novembre dernier. Cela entraîne la disparition du sac blanc au profit du sac vert (déchets organiques) et des sacs Moka (déchets résiduels). Des "points d’apport volontaire" appelés communément PAV, permettent également aux habitants de déposer leurs déchets, 7j/7. Les papiers et cartons sont quant à eux accueillis dans un conteneur.

Alors comment expliquer que des sacs poubelles jonchent les rues de Mons ? Nous contactons l'intercommunale de gestion environnementale Hygea. Son directeur général, Jacques De Moortel, nous répond. Le nouveau système de collecte est actuellement déployé dans le grand Mons. "Ce qui représente une entité de 100.000 habitants, donc une certaine complexité", nous explique-t-il. 

Concrètement, depuis le 7 novembre, le ramassage des déchets dans la région de Mons a connu deux "transitions majeures". D'une part, l'intégration d'un nouveau sac de déchets et donc une modification du calendrier de collecte. "Le citoyen a vu ses habitudes modifiées ce qui a conduit parfois à une incompréhension. Certaines personnes ont alors sorti leurs déchets alors que ce n'était pas le jour de ramassage", estime Jacques De Moortel. Des sacs-poubelles se sont ainsi retrouvés dans les rues sans pouvoir être collectés.

Une nouvelle entreprise gère la collecte de PMC

Et d'autre part, Hygea confie désormais la collecte des sacs PMC à une entreprise tiers qui doit désormais appréhender un territoire qu'elle ne connaît pas. "Ce tiers découvre le territoire depuis seulement 25 jours", explique le directeur général d'Hygea. 

Ce lundi 28 novembre, cette entreprise sous-traitée par Hygea a connu un "problème de collecte". "La collecte n’a pas été réalisée telle qu’attendue", constate Jacques De Moortel. Cette collecte de déchets s'est donc poursuivie ces 29 et 30 novembre. Cela explique les nombreux sacs bleus présents dans la région de Mons et qui ont dû attendre plusieurs jours avant d'être collectés. De son côté, le directeur général d'Hygea insiste sur le fait que les citoyens doivent pouvoir bénéficier d'un service de bonne qualité. Pour cela, il leur est demandé de respecter le calendrier de collecte établi afin d'éviter tout désagrément. 

À la une

Sélectionné pour vous