Accueil Actu

Fuites sur Facebook de certaines questions d'examens du CESS: Joëlle Milquet annule la partie concernée de l’épreuve d’histoire

Les élèves de 6e secondaire passent lundi et mardi les épreuves standardisées de français et d'histoire liées à l'octroi du Certificat d'enseignement secondaire supérieur. Or, certaines questions ont fuité et ont été partagées par les élèves sur les réseaux sociaux. Le cabinet de Joëlle Milquet a décidé d'annuler l’épreuve externe d’histoire sur la compétence 3 , à savoir "synthétiser".

C'est une information que vous avez envoyée par sms au 2400 à nos collègues de Bel RTL. Les élèves de 6e secondaire passent aujourd’hui et demain les épreuves standardisées de français et d'histoire liées à l'octroi du CESS (Certificat d'enseignement secondaire supérieur). Or, certaines questions ont fuité et ont été partagées par les élèves sur les réseaux sociaux. Un élève du Collège Notre-Dame de Basse-Wavre nous a également fait parvenir ces documents. Après une réunion de crise au cabinet de Joëlle Milquet, ministre de l'Education, l’épreuve externe d’histoire sur la compétence 3 , à savoir "synthétiser", est annulée:

"Suite à la divulgation, sur les réseaux sociaux, de l’ensemble de l’épreuve d’histoire qui devait avoir lieu demain concernant la compétence 3 ('synthétiser' un thème sur la base d’un portfolio de documents remis normalement lors de l’épreuve), la ministre de l’Education, Joëlle Milquet, dénonce l’irresponsabilité des auteurs de ces fuites et annonce que l’épreuve externe d’histoire sur la compétence 3 de demain est annulée. La manière alternative d’évaluer cette compétence 3 d’histoire sera précisée demain aux établissements scolaires. Joëlle Milquet annonce par ailleurs qu’elle déposera plainte contre X sur la base de la violation du secret professionnel. Elle exigera de l’administration, par ailleurs, l’organisation d’autres méthodes de transmission désormais sécurisées", indique le communiqué de presse de la ministre Milquet.


L'épreuve de français a déjà eu lieu lundi

Quelque 60.000 élèves sont soumis pour la première fois à ces épreuves qui n'étaient à ce jour que facultatives. Non seulement une partie du carnet de consignes pour les professeurs avait été diffusée sur Internet, mais également certaines questions d'examens. L'épreuve de français a déjà eu lieu lundi. Or une partie des consignes, données le 5 juin dernier aux professeurs pour l'organisation de l'examen, a fait l'objet d'une fuite sur Internet aussi.



"Je savais à l’avance que cela porterait sur la littérature belge"

Victor est en rhéto à Gembloux. Non seulement des consignes ont fuité, mais également certaines questions de l'examen qui a lieu demain. Il a été contacté par Cyprien Houdmont pour Bel RTL: "J’ai vu sur Facebook que des gens avaient des photos des sujets de l’examen. Je savais à l’avance que cela porterait sur la littérature belge. Demain, il y a la partie ‘Histoire. On a déjà reçu une photo du questionnaire. On peut déjà préparer l’examen de demain."

À la une