Accueil Actu

Le diesel nettement moins cher en France: voici pourquoi le gouvernement belge pourrait y perdre beaucoup

Hier, nous vous rapportions le témoignage de Belges qui vont faire leur plein de carburant en France, là où il est nettement moins cher. En effet, depuis hier, le gouvernement français a augmenté temporairement la remise sur les accises à 30 cents/litre et le fournisseur Total Energies accorde une autre remise de 20 cents/litre.

En Belgique, "le gouvernement avait encore une petite marge de manœuvre, pour baisser les accises sur le diesel et l'essence. Donc réduire l'écart entre les prix pratiqués dans les stations-services en France, et les nôtres. Le gouvernement n'a pas activé cette baisse possible", explique notre journaliste Antonio Solimando. 

Une décision qui pourrait bien se retourner contre le gouvernement lui-même. "Plus l'écart de prix à la pompe est fort, plus il y a de Belges qui ont intérêt à faire le plein à l'étranger. Et du coup, comme le litre de carburant est composé pour moitié de taxes, l'Etat pourrait y avoir un sérieux manque à gagner."

Pour l'heure, il n'existe pas de statistiques sur le nombre de nos compatriotes qui vont se ravitailler au-delà de la frontière. "Par contre, on sait qu'avant la crise, il y avait déjà, un tiers des familles qui passaient la frontière au moins 9 fois par an, pour aller faire des courses à l'étranger. Si toutes ces familles, en profitent pour faire le plein, avant de revenir, le manque à gagner pourrait vite approcher le milliard d'euros pour le budget fédéral."

Cette décision du gouvernement pourrait également gravement impacter les pompistes belges situés près de la frontière qui souffrent d'une concurrence directe très déséquilibrée.