Accueil Actu

Pour l'Union Wallonne des Entreprises, il y a trop de services publics en Wallonie: "Il faut donner des missions au privé"

L'administrateur délégué de l'Union Wallonne des Entreprises Olivier de Wasseige était l'invité de 7h50 dans la Matinale de Bel RTL. Selon lui, il a évoqué la place des services publics en Wallonie.

Selon Olivier de Wasseige, la Wallonie ne peut pas se permettre d'avoir 36% d'emplois publics. "Il y a trop de services publics", dit l'administrateur délégué de l'Union Wallonne des Entreprises. "Notre région est pauvre et ne peut pas se permettre autant d'emplois publics.

Faut-il, selon lui, supprimer des services publics? "On doit les garder", dit-il. "Mais nous demandons qu'ils soient forts. Nous sommes persuadés qu'avec une meilleure collaboration avec le privé, on peut arriver à plus d'efficacité tout en réduisant le coût du service publics."

"Il faut réduire la voilure"

Olivier de Wasseige utilise le cas des TEC comme exemple. "Ils doivent garder leur rôle de régulateur", explique-t-il. "Ils doivent choisir les lignes, la fréquence, le marketing,... Mais pour la conduite des bus, ça serait plus efficace de travailler avec le secteur privé." En Province de Luxembourg et de Brabant, c'est déjà le cas. "Ça fonctionne bien et ça coûte moins cher", affirme l'administrateur délégué de l'Union Wallonne des Entreprises. "Il faut réduire la voilure et donc donner des missions au privé."