Accueil Actu

Une Américaine vient de bénéficier d'une greffe temporaire de l'utérus: l'organe lui sera retiré dans cinq ans

Une greffe inhabituelle a été réalisée aux Etats-Unis. Une patiente de 26 ans a été greffée d'un utérus. La particularité de l'opération est qu'il s'agit d'une greffe temporaire. Explications avec Benoît Duthoo.

Lindsey, 26 ans, est la première femme aux Etats-Unis, à avoir bénéficié d'une transplantation d'utérus. "Je tiens à exprimer toute ma gratitude envers la famille de ma donneuse de l'organe qui m'a donné ce cadeau de pouvoir enfanter", a expliqué la jeune femme.

L'opération a duré 9 heures. La patiente devra attendre un an avant d'être enceinte. Pendant ce temps, les médecins pourront administrer les doses de médicament anti-rejet. En effet, actuellement, la principale difficulté est d'éviter le rejet de l'utérus. C'est pour cette raison que la greffe est temporaire. L'utérus sera retiré dans 5 ans.

"Elles veulent sentir bouger l'enfant"

"Les patientes veulent vivre l'expérience. Elles veulent réellement sentir bouger l'enfant dans leur ventre et la seule solution qui le permet est la transplantation", affirme Docteur Rebecca Flyckt, Cleveland Clinic.

Dans le domaine, les pionniers sont les Suédois. Neuf greffes d'utérus ont déjà eu lieu en Suède. La France et le Royaume-Uni envisagent également de le faire. Les femmes susceptibles de bénéficier de l'opération sont nées sans utérus ou ont dû subir une ablation. Cela concerne potentiellement 3 à 5 % des femmes dans le monde.

À la une