Accueil Actu

Il frappe sa compagne en chaise roulante et force un barrage de police: deux peines de prison corsées pour un Namurois

Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé jeudi une peine de deux ans de prison et une seconde peine de 20 mois d'emprisonnement à l'encontre d'un prévenu concerné par deux dossiers distincts.

Dans une première affaire, le prévenu faisait opposition à une peine de trois ans de prison ferme, prononcée par défaut, pour violence conjugale. Le 8 décembre 2021 à Profondeville, il avait porté des coups à sa compagne, qui avait alors la jambe dans le plâtre et se déplaçait en chaise roulante. La victime avait subi une incapacité de 48 jours. Le prévenu avait par ailleurs saccagé son habitation et porté des coups à un voisin qui était intervenu. En état de récidive, l'homme contestait les coups portés, déclarant que la victime était tombée. Il a été condamné à deux ans de prison jeudi pour ces faits.

Le second dossier remonte au 22 janvier 2022. Après une altercation avec une connaissance et des coups et blessures réciproques, le prévenu a forcé un barrage de police. Faits pour lesquels il devait répondre d'entrave méchante à la circulation, de rébellion avec arme et de conduite en état d'ivresse. Le prévenu a écopé de 20 mois d'emprisonnement.