En ce moment
 
 

"La Belgique est un pays que j'adore": Christophe Dechavanne anime "Les Orages de la Vie" ce soir sur RTL TVI

 
 

Les Orages de la vie sont de retour sur RTL TVI et RTL Play ce mardi soir à 20h30. Pour l'occasion Christophe Dechavanne, le nouvel animateur du programme, est sur le plateau de RTL Avec Vous. Il a rendu visite à des personnalités ou à des quidams que l’existence n’a pas toujours épargnés. Comme par le passé, l'émission nous invite à passer en revue des parcours de vie avec leurs joies, leurs peines, leurs émotions diverses. L'animateur français s'est confié sur ce nouveau projet, "sa nouvelle carrière belge qui commence".

"On a tous des Orages dans la vie, des difficultés qui ne sont pas forcément médicales", explique Dechavanne. "J'ai essayé de rester le plus naturel possible. C'est ma personnalité qu'on est venu chercher. Cela m'est impossible de prendre une posture en étant face à quelqu'un qui traîne un boulet donc je ne peux qu'être très naturel. À la fois déconnant et sensible. Car après tout, je le suis aussi. Je suis comme tout le monde, je pleure. Il m'est arrivé d'avoir des moments très émouvant où je me suis un peu écarté pour désembuer mes yeux."

Christophe Dechavanne est ravi d'animer une émission belge : "La Belgique est un pays que j'adore, les Belges sont des gens que j'adore. Et je ne suis pas là pour mouiller la compresse, je le dis en toute sincérité."

Dans l'émission de ce soir, deux portraits

Le premier, celui d'un petit garçon, Illias. "C'est un petit garçon qui est atteint d'une maladie très rare, mais qui touche un certain nombre d'enfants. C'est une maladie dite opheline, cela veut dire qu'on ne s'en occupe pas beaucoup." Cette maladie est connue sous le nom de "maladie des enfants de la lune": "Ce sont des enfants qui ne peuvent pas être au contact des rayons du soleil. Ils vivent chez eux avec des fenêtres traitées ou si non comme des cosmonautes." Il poursuit : "Cette maladie entraine des effets secondaire comme de la surdité,... C'est une maladie très compliquée."

Ensuite, celui du chef belge issu du télécrochet Top Chef, Mallory Gabsi. "La star !", enchaine directement Dechavanne. Il a perdu un oeil quand il était jeune. "Au cours d'un apprentissage dans un restau. Un mauvais liquide envoyé au mauvais moment donc il a perdu un oeil, ce qui a été pour lui très compliqué." Pour l'animateur français : "c'était intéressant de voir un gamin qui s'est totalement épanoui dans la cuisine."

Pour découvrir ces deux fabuleux destin aux côtés de Christophe Dechavanne, rendez-vous ce soir à 20h30 sur RTL-TVI et RTL Play.


 

Vos commentaires