En ce moment
 
 

19 tonnes de pesticides non autorisés saisis en Belgique après une longue enquête

19 tonnes de pesticides non autorisés saisis en Belgique après une longue enquête
 
 

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a saisi près de 19 tonnes de pesticides dans le cadre d'une action européenne de lutte contre le commerce de produits phytopharmaceutiques illégaux, a-t-elle indiqué jeudi dans un communiqué.

Le commerce des pesticides est strictement réglementé en Europe. Tout produit phytopharmaceutique qui entre sur le marché européen doit être approuvé. Cela signifie que les produits qui ne disposent pas d'une licence sont, par définition, illégaux. L'action, baptisée "silver axe", s'est déroulée entre février et avril 2021. Au cours de l'opération, les enquêteurs des pays participants ont effectué des contrôles dans les aéroports, les ports, aux frontières terrestres et dans les entreprises qui produisent et conditionnent les pesticides. À l'échelle européenne, pas moins de 1.203 tonnes de produits illégaux ont été saisies.

De son côté, l'Afsca a contrôlé 2.048 tonnes de pesticides, dont 18,7 ont été confisquées. Une partie des pesticides contrôlés se sont avérés être des produits interdits sur le marché européen (1,1 tonne). L'enquête a également mis au jour des non-conformités sur des produits autorisés en Europe : la composition ou le fabricant ne correspondait pas à l'autorisation (2,6 tonnes) ou la traçabilité ne pouvait être garantie pour ces produits (15 tonnes), souligne l'Afsca.

Le problème des pesticides illégaux réside dans le fait que le risque pour l'utilisateur ou le consommateur n'est pas connu, étant donné que le produit n'a pas été évalué scientifiquement. Il est donc possible qu'un pesticide illégal soit inoffensif, mais il est également possible qu'il contienne des substances nocives qui présentent un danger pour l'environnement, pour l'utilisateur et pour le consommateur final. Lors de la précédente édition de "silver axe" en 2020, l'Afsca avait saisi 816 tonnes de pesticides. La part de la Belgique représentait alors 60% de la quantité totale de produits saisis par les 32 pays participants. "Ces résultats ont conduit à une diminution significative du nombre d'infractions détectées lors de l'édition 2021", se félicite l'Afsca.

Outre les actions coordonnées au niveau européen, l'Afsca effectue tout au long de l'année des inspections au cours desquelles les pesticides et leur utilisation sont contrôlés. Des échantillons sont également prélevés pour tester la présence de résidus dans les aliments. "En Belgique, nous constatons que ces contrôles sont favorables : en 2019, 97,3% des contrôles des pesticides et 98,1% des résidus sur les denrées alimentaires étaient conformes", conclut l'Afsca.


 




 

Vos commentaires