En ce moment
 
 

Agressions, menaces, jets d’objets… : les agents de stationnement de plus en plus victimes de violence

 
 

Les agents de parking Bruxellois ont prêté serment cette semaine. Cela ne leur confère pas plus de pouvoir mais plus de légitimité. Ce sont eux qui vérifient si vous êtes bien stationnés et qui dans le cas contraire vous verbalisent, ce qui les expose à de nombreuses agressions. Elles ont tendance à augmenter.

Ce jour-là, à Ixelles (Bruxelles), dans une des rues les plus fréquentées de la commune, Salah ne compte plus les voitures stationnées sans preuves de paiement. "Sur 200 mètres, on est à 5 redevances", constate le jeune steward. Conséquence: les automobilistes sont souvent insultants ou menaçants. Salah, par exemple, a déjà été agressé physiquement deux fois en sept mois de métier. "J’étais en train de 'redevancer' une voiture quand une voiture de jeunes est passée juste à côté, se souvient-il. Ils m’ont insulté, j’ai fait mine de rien et à ce moment-là ils sont sortis, ils ont couru vers nous pour essayer de nous frapper."

95 comportements agressifs l'an passé 

Des exemples comme celui-ci, il y en a de plus en plus ces trois dernières années. En 2021, 95 comportements agressifs ont été enregistrés et presque une agression sur deux est d’ordre physique. Dans 27% des cas, l’agresseur essaie de s’en prendre au matériel de contrôle. "Ca va jusqu’au coup de poings, il y en a qui nous lancent des œufs, on subit ça au quotidien", livre un autre steward à notre caméra

Aujourd’hui, les agents de stationnement demandent plus de respect de la part des automobilistes. 140 d’entre eux ont prêté serment au roi et à la Constitution pour mettre en lumière ce métier difficile. Un geste fort pour accorder à ces travailleurs plus de légitimité.


 

Vos commentaires