En ce moment
 
 

Coronavirus: quelles sont les mesures prises par les aéroports de Liège, Bruxelles et Charleroi?

Coronavirus: quelles sont les mesures prises par les aéroports de Liège, Bruxelles et Charleroi?
Agence Belga
 

Depuis que l'Italie est affectée par le Coronavirus, des questions subsistent en Belgique. Quelles sont les mesures prises par nos aéroports? Sont-ils prêts à réagir en cas de changement de situation? Nous avons fait le point avec les portes-paroles des principaux aéroports du pays.

L'Italie tourne au ralenti depuis quelques jours dû à la propagation du coronavirus. Des mesures ont très vite été prises par le pays qui a décidé de placer en quarantaine la zone contaminée. Mais où en est-on en Belgique?

A Bruxelles, ils sont préparés  

A l'aéroport de Bruxelles, des mesures de prévention sont mises en oeuvre pour les passagers: un flyer est distribué par les guichets d'information afin d'informer les passagers sur le virus. Ils sensibilisent également concernant la bonne hygiène des mains. Le personnel reçoit les mêmes informations. 

Les vols provenant de Chine disposent d'un traitement particulier. En effet, les passagers doivent remplir ce qu'on appelle des Passengers Located Card : "Ce sont des petites fiches d'information que tous les passagers doivent remplir au cas où on devrait les contacter par la suite", explique la porte-parole néerlandophone de l'aéroport bruxellois, Ihsane Chioua Lekhli. 

La porte-parole rassure et déclare que l'entreprise est prête à mettre en place des mesures supplémentaires dès que le SPF Santé Public en donnera l'ordre : "Auparavant, il y a eu le SRAS. On a dû très vite mettre en place des mesures supplémentaires donc, oui, nous sommes préparés".

Et Charleroi ?

A Charleroi, la phase 2 est activée. Pourtant, d'ici hier la situation n'a pas encore évolué selon Vincent Grassa, porte-parole de l'aéroport de Charleroi. Pour l'instant, la phase de vigilance, de sensibilisation et d'information du personnel est d'application. Ils sont informés par rapport aux symptômes du virus mais également pour adopter les bonnes pratiques en cas de suspicion.

L'entreprise agira en conséquence si la situation se dégrade. "Au moment où je vous parle, rien n'est décidé. Nous sommes vraiment dans l'attente de directives si le SPF Santé Public considère qu'il y a un risque important", déclare Vincent Grassa.

Liège rassure

Du côté de Liège, il n'y a rien à craindre. Le porte-parole de l'aéroport Christian Delcourt explique qu'il n'y a pas de vols directs vers l'Italie. Des cargaisons de marchandises arrivent cependant du pays contaminé, mais "les marchandises ne sont pas touchées par le virus". Depuis deux mois, des mesures de prévention et sensibilisation sont prises mais pas plus pour le moment.

 

Vos commentaires