En ce moment
 
 

Coronavirus: le risque de faillite concerne 1 entreprise belge sur 6

 
CORONAVIRUS
 

La pandémie de coronavirus que nous connaissons depuis le début de l'année 2020 engendre une importante crise économique. De nombreuses entreprises belges sont mises à mal comme le rapporte Philippe Donnay, commissaire au bureau fédéral du plan. Cet organisme qui effectue des prévisions économiques n'envisage pas un grand avenir pour bon nombre de sociétés.

Invité de Fabrice Grosfilley à 7h50 sur Bel RTL, Philippe Donnay a rappelé la stratégie prise par le gouvernement au début de la crise pour tenter d'en limiter les conséquences. "Une stratégie basée sur 3 piliers : la liquidité des ménages avec le droit passerelle et le chômage temporaire, la liquidité des entreprises avec les garanties". Les reports ne peuvent cependant pas durer éternellement : "Les reports de charges à un moment donné, ils doivent se payer, les reports de crédits aussi", lance le commissaire du bureau fédéral du plan expliquant le contrecoup néfaste que risquent de subir les entreprises. "C'est la solvabilité des entreprises qui va être mises à mal, poursuit-il. La solvabilité, c'est avoir des fonds propres insuffisants. On risque de voir de nombreuses entreprises clôturer leur année comptable avec des fonds propres négatifs".

Cette possibilité dramatique d'une faillite pourrait concerner 1 entreprise sur 6 selon l'Economic Risk Management Groupe (ERMG), qui effectue régulièrement des enquêtes sur la situation économique.

COVID 19 Belgique: où en est l'épidémie ce vendredi 20 novembre ?

 




 

Vos commentaires