En ce moment
 
 

30 000€ pour tous les Belges de 25 ans: un "cri d’alarme" face aux inégalités des jeunes pour Ecolo

 
Ecolo
 

C’est une proposition qui est encore à l’état de projet mais elle fait déjà largement débattre. Ecolo a annoncé il y a une semaine vouloir donner 30 000€ à tous les jeunes de 25 ans pour les soutenir et les accompagner afin de se lancer dans la vie.
Cette idée serait financée par une nouvelle taxe sur les plus riches, et coûterait au pays 2,5 milliards d’euros au pays. Ce qui coince pour les détraqueurs de cette proposition: cette somme serait versée aux jeunes sans aucune condition.

Sur le plateau de C’est pas tous dimanche, Gilles Vanden Burre, député fédéral Ecolo, est venu expliquer une solution qui se veut universelle. Elle serait une réponse au "cri d’alarme" pour faire face aux inégalités que connaissent les jeunes Belges, un "tremplin" pour les projets de vie de tous. "Cet argent pourrait servir vraiment aux jeunes pour bâtir un projet de vie", assure le député Ecolo qui ne veut mettre à l'écart personne. "D‘autres pays sont en phase de test comme en Corée du Sud, où 400€ par mois sont donnés aux jeunes sans condition."

Assurer l'avenir pour le MR

Mais comment être sûr que cet argent sera dépensé pour des projets stables et pérennes? Le MR, lui, propose également un soutien financier aux jeunes de 25 ans mais avec des critères d’attribution. 25 000 € pourraient ainsi être donnés aux jeunes qui pour "des formations, des projets immobiliers ou pour créer une entreprise", explique David Leisterh, député bruxellois et président du Mr bruxellois. Obtenir ces 25000€ serait également un choix stratégique pour nos jeunes puisqu’ils "remplaceraient toutes les allocations actuelles".

On trouve des mauvaises solutions à un réel problème 

Pour le PS, représenté par Khalil Aouasti (député fédéral) sur le plateau de C’est pas tous les jours dimanche, "on trouve des mauvaises solutions à un réel problème". Le PS continue de défendre un revenu de base pour tous les 18-25 ans qui recevraient 500€ par mois, ce qui ferait au total une somme de 42000€ reversés sur plusieurs années.

"Quel message va-t-on donner aux jeunes?" 

Si tous les invités de ce dimanche s’accordent sur la nécessité d’aider les jeunes, les réponses semblent déraisonnées notamment pour Tim Vandenput, député fédéral de l’Open VLD qui s’interroge sur "le message que l’on va donner aux jeunes", inquiet que ceux-ci imaginent que l’argent "tombe du ciel". "Des gens doivent travailler deux ou trois ans pour gagner cette somme", remarque-t-il.

L’économiste Bruno Colmant regrette lui aussi une idée peu égalitaire: "Il y a des personnes qui ont besoin de beaucoup plus, des personnes en situation de handicap par exemple ou des personnes avec des difficultés de vie, d’autres n'en ont pas besoin…"
Pour lui, de l’argent versé aux jeunes ne serait pas idéal. Il propose donc un coup de pouce moins direct et plus ciblé pour les jeunes actifs. "Il faudrait donner ça sous forme de crédit d’impôts", c’est-à-dire, "30 000€ sous forme de réduction d’impôts pour un jeune qui travaille et qui ne paierait pas d’impôts".


 

Vos commentaires