En ce moment
 
 

6,7 millions d'euros d'amende pour le groupe hôtelier Meliá qui a discriminé des clients

6,7 millions d'euros d'amende pour le groupe hôtelier Meliá qui a discriminé des clients
 
 

(Belga) La Commission européenne a infligé vendredi une amende de 6,68 millions d'euros au groupe hôtelier espagnol Meliá pour avoir empêché les voyagistes de proposer librement des hébergements hôteliers partout en Europe, en 2014 et 2015.

"Les consommateurs ont eu accès à des offres et à des prix différents en fonction de leur nationalité. Une telle pratique est illégale au regard des règles relatives aux pratiques anticoncurrentielles", a expliqué la commissaire à la Concurrence, Margrethe Vestager. Les conditions générales de Meliá applicables aux contrats conclus avec les voyagistes comportaient une clause selon laquelle ces contrats n'étaient valables que pour les réservations de consommateurs résidant dans des pays déterminés. Les consommateurs ne pouvaient donc pas voir tous les hôtels disponibles ni réserver de chambres d'hôtel aux meilleurs prix auprès de voyagistes établis dans d'autres États membres. Comme Meliá a coopéré avec la Commission au-delà de son obligation juridique en la matière et a expressément reconnu les faits, son amende a été réduite de 30%. Le montant de l'amende tient compte de la valeur des ventes liées à l'infraction, de la gravité de l'infraction et de sa durée. C'est à la suite de plaintes de consommateurs que la Commission a ouvert des enquêtes antitrust en février 2017 sur Meliá mais aussi sur les quatre plus grands voyagistes européens (Kuoni, REWE, Thomas Cook et TUI). L'enquête sur ces derniers n'a pas donné lieu à des poursuites. (Belga)


 




 

Vos commentaires