Amazon et eBay s'engagent pour accélérer le retrait des produits dangereux de leurs sites

Internet

(Belga) Quatre entreprises spécialisées dans la vente en ligne - Alibaba, Amazon, eBay et Rakuten France - ont signé lundi un engagement visant à accélérer le retrait des produits dangereux vendus sur leurs sites, a annoncé la Commission européenne.

Ces entreprises se sont engagées à répondre aux notifications relatives à des produits dangereux publiées par les autorités des États membres de l'Union européenne "dans un délai de deux jours ouvrables" et à prendre des mesures concernant ceux signalés par des clients "dans un délai de cinq jours". Les quatre sociétés mettront "à la disposition des autorités des Etats membres de l'UE des points de contact uniques" auxquels notifier des produits dangereux. Elles fourniront également "un moyen clair pour les clients de les notifier". L'exécutif européen a indiqué qu'il assurerait un suivi de ces promesses dans des rapports semestriels. Les ventes en ligne ont représenté 20% des ventes totales en 2016 dans l'UE, selon Eurostat, et les autorités s'inquiètent de voir de plus en plus de produits signalés comme dangereux être en vente sur des plateformes en ligne. La commissaire en charge des consommateurs, Vera Jourova, a appelé d'autres plateformes de commerce en ligne "à se joindre à cette initiative, afin qu'internet devienne un espace plus sûr pour les consommateurs de l'UE". (Belga)

Vos commentaires