En ce moment
 
 

Bilan positif pour la mission économique au Mexique : 15 contrats signés pour plusieurs millions d’euros

Une mission économique conduite par la princesse Astrid a eu lieu dans cet immense pays d'Amérique centrale. Grâce à celle-ci, de nombreux contrats ont été signés. Les chocolats Galler vont notamment faire leur apparition dans les magasins de luxe mexicains. Vésale Pharma a conclu un accord de 4 millions d’euros pour commercialiser ses probiotiques. La société Dirty Monitor (vidéo mapping) pourrait aussi collaborer à la prochaine Coupe du Monde.

Quel est le point commun entre le chocolatier Galler, la société de vidéo mapping Dirty Monitor, et les producteurs de poires ? Réponse: tous faisaient partie de la délégation qui a accompagné la princesse Astrid en mission économique au Mexique. Et tous ont signé des contrats avec le géant d'Amérique Centrale.

Cette mission est une réussite. Des accords ont été noués pour plusieurs millions d'euros.

Le savoir-faire des entreprises wallonnes est très recherché sur place.

"Notre production industrielle est vraiment bien alignée sur la demande mexicaine. Ce qui explique d'ailleurs la forte augmentation des exportations", a résumé Pascale Delcominette, administratrice générale de l'AWEX (L'agence wallonne à l'exportation).

"Les Mexicains sont impressionnés par l'expertise et l'innovation des entrepreneurs belges", a pour sa part déclaré Pieter Timmermans, patron de la FEB, durant la mission économique au Mexique.

Le Mexique se classe 135e sur 176 sur le "Transparency International", l'index de la corruption. "Cela représente donc un risque considérable pour nos entreprises. C'est pourquoi, une telle mission, avec une représentation de haut niveau, remplit une tâche particulièrement importante. Grâce à la mission princière, l'accès à de nouveaux marchés se renforce et elle facilite l'accès à l'information, de clients potentiels et de partenaires", souligne-t-il.

Vos commentaires