En ce moment
 
 

Cette pièce de 5 euros pourrait-elle remplacer le billet?

Cette pièce de 5 euros pourrait-elle remplacer le billet?

L'Allemagne frappe une nouvelle pièce d'une valeur de 5 euros. L'idée est en test dans le pays qui vient de la mettre en circulation. Un tirage limité à un peu plus de 2 millions d'exemplaires. Mais la nouvelle monnaie pourrait passer la frontière et se retrouver dans nos portefeuilles. Un reportage de Sébastien Rosenfeld et Michel Herinckx pour RTLinfo 13h.

Une nouvelle pièce de 5 euros circule depuis jeudi en Allemagne. Cette pièce, portant l'inscription "La planète bleue, la Terre" en allemand sur la tranche, dispose en son centre d'un anneau en polymère bleu translucide, permettant des effets de lumière. La face de la pièce représente un aigle germanique encerclé par les 12 étoiles de l'Union européenne. Au revers, on retrouve la carte du monde avec autour, une série de planètes et d'étoiles stylisées. Cette pièce unique devrait séduire bon nombre de numismates (collectionneurs de pièces et billets). "Cette pièce est d'une beauté incroyable par rapport aux autres et c'est ce qui la rend si particulière pour moi", explique une collectionneuse qui s'est précipitée comme de nombreuses autres personnes devant la banque nationale à Berlin afin d'obtenir la fameuse monnaie.


Une pièce difficilement falsifiable

La pièce un peu plus grande que celle de 2 euros, pèse 9 grammes. Elle peut être utilisée dans tous les commerces allemands. Ses spécificités la rendent difficilement falsifiable. "Il y a un mélange de nombreux composants dans l'anneau plastique, ce qui rend sa copie complexe pour un faussaire", a détaillé Heribert Kraus, porte-parole de la Banque Fédérale d'Allemagne.


Un tirage limité

Deux millions d'exemplaires de cette pièce de 5 euros, en qualité "belle épreuve" et courante (UNC), ont été frappés. Cette pièce qui a cours légal ne remplace pas le billet de 5 euros qui continuera de circuler comme c'est le cas dans toute la zone euro. Mais ce dernier s'abime vite. Leur durée de vie moyenne est de six mois.


La Belgique plutôt contre la pièce de 5 euros

En Belgique, l'initiative allemande ne suscite guère d'enthousiasme. "On a déjà beaucoup de petites pièces sur le marché. Nos portefeuilles sont déjà assez lourds comme ça. Et pour les commerçants, il n'y a aucun avantage à instaurer encore une nouvelle pièce", a expliqué Christine Mattheeuws, présidente du Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI) au micro de Sébastien Rosenfeld.

"Les pièces étaient les instruments de paiement adoptés il y a trois millénaires, les billets ont été créés au cours du millénaire précédent. Aujourd'hui, au troisième millénaire, on est passé à la monnaie électronique. Il y a toute une série de moyens qui sont plus efficaces, plus pratiques et plus sûrs que les pièces et les billets pour payer", a précisé Rodolphe De Pierpont, porte-parole de Febelfin.

Les pièces de 5 euros n'ont pas de valeur en Belgique. Reste à savoir si l'exemple allemand passera le cap du test pour se généraliser aux autres pays de l'Union européenne.

Vos commentaires