En ce moment
 
 

Chaque mois, 90 personnes changent de fournisseur d'électricité sans le savoir

 
 

(Belga) Le Service de Médiation de l'Energie a reçu, dans les six premiers mois de 2022, un nombre impressionnant de plaintes concernant des "mystery switch", dans lesquels des clients changent de fournisseur d'électricité sans l'avoir demandé, rapportent Het Laatste Nieuws et De Morgen jeudi.

"Les clients concernés reçoivent soudainement un message de leur fournisseur indiquant que leur contrat a été résilié. Sans qu'ils l'aient demandé ou qu'ils sachent qui est leur nouveau fournisseur", explique le médiateur Eric Houtman. Près de 90 plaintes ont été reçues par mois au cours du premier semestre, alors que 185 avaient été enregistrées sur toute l'année 2021. Selon M. Houtman, l'explication réside dans le nouveau système informatique du gestionnaire de réseau Fluvius et des fournisseurs d'énergie, qui présente une lacune ne lui permettant pas de remarquer si une erreur est commise avec le code EAN - une série de 18 chiffres pour identifier chaque raccordement d'électricité ou de gaz naturel. "Le conseil que je donne aux victimes est de demander à l'"ancien" fournisseur qui est le nouveau et de lui faire comprendre qu'une erreur a été commise", explique M. Houtman. "Surtout, ne payez aucune facture de ce "nouveau" fournisseur. Vous n'avez pas signé de contrat avec eux, vous n'êtes donc pas obligé de payer. Vous devrez également convaincre l'"ancien" fournisseur de rouvrir votre contrat. En principe, il est obligé de le faire." (Belga)


 

Vos commentaires