En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: comment les restaurants et cafés vont tenir jusqu’au déconfinement?

CORONAVIRUS

Le Conseil national de sécurité devrait préciser la sortie de crise la semaine prochaine. Comment et quand va-t-on entamer ce déconfinement ? Cela devrait sans doute prendre plusieurs semaines, pour ne pas dire plusieurs mois... Fabian Hermans, administrateur Fédération Horeca Bruxelles, répondait aux questions d'Olivier Schoonejans.

Le secteur est à l'arrêt. Il souffre particulièrement. Combien de temps les restaurants et cafés pourront-ils encore tenir ?

Ça va être difficile de tenir là où il n'y a aucun revenu qui rentrent actuellement. Ça va devenir de plus en plus pénible pour beaucoup de monde.

Est-ce que les services de livraisons permettent aux restaurants de garder la tête hors de l'eau ?

Pour certains qui sont depuis toujours dans le service de livraison, eux continuent à travailler. Ils travaillent moins mais ils continuent à travailler. Pour ceux qui ont improvisé, certains fonctionnent, et d'autres ont totalement arrêté parce qu'ils ont vu que ça ne démarrait pas malheureusement. C'est uniquement pour subvenir aux charges.

Il y a des aides fédérales, des primes régionales. C'est suffisant ?

Actuellement, les primes qui ont été versées que ça soit à Bruxelles, en région flamande ou en région wallonne, ce sont des primes qui permettent de tenir légèrement parce que les charges ne sont pas diminuées. Les loyers sont toujours là. Il y a des discussions qui sont en cours. Les charges fixes, gaz, électricité, même si elles ont diminué, continuent à devoir être payées. Les primes qui sont là actuellement vont s'effondrer rapidement puisque le confinement, comme vous le savez, va continuer et on sera les derniers à rouvrir. Ça va être de plus en plus dur à résister et à tenir.

Que faire alors ? Quelle est votre demande ?

Aujourd'hui, on travaille avec nos collègues à essayer d'obtenir pas mal d'autres soutiens. C'est une réouverture assez rapide de nos établissements. Mais je comprends également qu'il faut rester confinés. Donc c'est générer des alternatives, pouvoir stopper ne fussent que les loyers ou les suspendre provisoirement, qu' on puisse suspendre également un grosse partie des charges. On reporte énormément mais quand le redémarrage va être mis en place, comment les trésoreries vont se retrouver dans trois, quatre mois pour pouvoir payer ses charges qui ont été reportées.

> CORONAVIRUS: consultez les dernières informations

> CORONAVIRUS: CARTE MONDIALE (actualisée en temps réel)

> CORONAVIRUS: RTL INFO répond à vos questions

 

 

Vos commentaires