En ce moment
 
 

Coronavirus: peut-on se laisser séduire MAINTENANT par les promos pour les prochaines vacances?

Coronavirus: peut-on se laisser séduire MAINTENANT par les promos pour les prochaines vacances?
(c) PICKPIK
 
 

Il y a pour l’instant de nombreuses promotions pour pousser à réserver leurs vacances, les agences et tour-opérateurs ayant bien besoin de ce chiffre d’affaires. Mais les Belges restent sur leur garde car certains ont perdu des plumes avec des vacances payées cet été et non remboursées ou des remboursements encore en attente, par exemple pour des vols annulés.

Que vaut-il mieux faire: parier sur un "Last Minute" ou saisir une promotion alléchante pour l’été prochain ?

Les deux options sont défendables sous certaines conditions.

Si vous trouvez dans les prochaines semaines des voyages qui vous plaisent à prix cassés, et cela va se trouver, examinez bien quelles sont les conditions de modification, d’annulation et de remboursement.

Vous constaterez que la plupart des agences se sont senties obligées de prévoir des annulations sans frais en cas de force majeure liée au COVID.

Lisez bien plusieurs fois les conditions générales de vente de ces voyages pour comprendre ces nouvelles garanties corona.

Et c’est déjà le cas dans les stations françaises qui proposent pour cet hiver de réserver avec ce type de conditions. C'est logique, car sinon, dans les circonstances actuelles, seuls les inconscients réserveraient.

L’autre option est d’attendre les fameux Last Minutes avant l’été. C’est une tendance que l’on a constaté notamment pour les vacances de la Toussaint, de nombreuses personnes se décidant au dernier moment.

Dernier conseil, privilégiez si possible des voyages organisés pour lesquels un basculement en zone rouge implique l’annulation et le remboursement de l’acompte ou du voyage sans discussion.

COVID 19 Belgique: où en est l'épidémie ce mardi 18 novembre ?




 

Vos commentaires