En ce moment
 
 

Crelan rachète Axa Belgique: quelles conséquences pour les clients et le personnel?

La banque Crelan a annoncé hier le rachat de la banque Axa Belgique, pour un montant total de 540 millions d'euros. La direction annonce que certains services seront rationalisés. Qu'est-ce que cela signifie concrètement pour les clients et le personnel?

L'annonce de l'acquisition a été faite vendredi matin aux travailleurs, après la signature d'un accord jeudi soir. Du côté du personnel, c'est l'inquiétude qui domine. Que vont devenir les agences ? Dans de nombreux quartiers de Belgique, on peut trouver une banque Crelan à quelques mètres d'une banque Axa, comme c'est le cas à La Hulpe. Les éventuels doublons seront-ils supprimés? C'est la crainte des syndicats. "On a du mal à imaginer que d'ici deux trois ans, on va laisser vivre deux agences distanciées de quelques centaines de mètres qui vendent à peu près le même produit. Donc oui, effectivement, très rationnellement on peut craindre qu'il y aura des fermetures d'agences. Mais quelle sera l'ampleur ? Difficile à dire, tout ce dont on peut se rappeler, c'est que dans le secteur bancaire, en vingt ans, on a perdu cinquante pourcents des agences. Ici, on peut raisonnablement craindre une perte minimum de 5% des agences", explique Yves Flamand, permanent Setca Finance.

Une "rationalisation"

De son côté, la direction évoque une rationalisation des postes, mais n'avance aucun chiffre. "Le point épineux, ce sont les agences, le personnel, et effectivement, je crois qu'on va travailler en toute transparence, en toute harmonie avec nos agents sur ce qu'on appelle communément une rationalisation, mais rationalisation qui dans les faits, ont déjà eu lieu, puisque dans les 7 dernières années, Crelan a diminué ses agences de 37%", dit Philippe Voisin, directeur général de Crelan.

"On va débrancher les systèmes informatiques d'Axa"

L'opération entre les deux banques comprend plusieurs volets. Le plus important est l'acquisition d'Axa Banque Belgique par le groupe Crelan pour un montant de 540 millions d'euros. L'accord prévoit aussi le transfert de Crelan Insurance à Axa et un accord de distribution à long terme par lequel Crelan vendrait des produits d'assurance "non-vie" d'Axa. La direction assure que cela ne changera rien pour les clients dans un premier temps. "Quand vous travaillez pour acquérir un établissement financier, une banque, quel que soit l'établissement, quel que soit le pays, vous débranchez… On va débrancher les systèmes informatiques d'Axa pour les brancher sur les systèmes Crelan. C'est facile à dire, c'est beaucoup plus difficile à faire, donc généralement, il vous faut un délai de deux ans", ajoute le directeur général.

Fusion attendue pour 2022

Les deux banques continueront de coexister dans un premier temps. Après cette période, les clients Axa bénéficieront des mêmes avantages que les clients Crelan, c'est-à-dire par exemple pouvoir devenir propriétaires de la banque, Crelan étant une banque coopérative.

L'opération doit encore être étudiée par les instances officielles telles que la Banque nationale. La fusion est attendue pour 2022.

Vos commentaires