Direction et syndicats de Lidl sont parvenus à un accord: tous les magasins rouvriront leurs portes demain mercredi

  • Lidl: la direction et les syndicats parviennent à un accord

  • Grève chez Lidl: syndicats et direction se sont rencontrés ce mardi

 

Direction et syndicats de Lidl sont parvenus à un accord à l'issue d'une après-midi de négociations, annonce mardi soir la chaîne de supermarchés. Celui-ci prévoit 42 heures de travail supplémentaires par semaine et par magasin dans l'attente de la conclusion d'une nouvelle convention collective de travail (CCT). Une tâche à laquelle les différentes parties s'efforceront d'aboutir dès que possible, est-il précisé. Tous les magasins rouvriront leurs portes mercredi. "Ils ont tous pris l’engagement pour arriver à un accord sur les points qui sont très importants pour l’entreprise et des points structurels. Entre-temps, les 42 heures sont maintenues, ça, c’est en fait le contenu de l’accord. Les négociations vont commencer dès la semaine prochaine et entre-temps, les magasins seront ouverts dès demain et les dépôts aussi", a commenté Peter Vansint Jan, le conciliateur social, au micro de Nicolas Lowyck pour le RTLinfo 19H.


"Nous aurons désormais le temps de négocier sans avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête"

Une centaine de magasins Lidl étaient en grève ces derniers jours, soit environ un sur trois, tandis que les cinq centres de distribution étaient toujours bloqués par le syndicat socialiste SETCa lundi. Les futures négociations sur une nouvelle convention collective de travail s'attarderont notamment sur l'organisation du travail, la simplification des tâches, la diminution de la charge de travail, le respect des horaires affichés, l'augmentation des contrats horaires pour les travailleurs à temps partiel, un cadre sur la flexibilité et sur le travail étudiant ou encore le bien-être des travailleurs. Les discussions aborderont aussi l'élargissement de l'équipe volante, qui est composée d'une septantaine de personnes aptes à remplacer des travailleurs absents. Un nombre insuffisant aux yeux des syndicats. "Nous aurons désormais le temps de négocier sans avoir une épée de Damoclès au-dessus de la tête", se félicite Myriam Delmée, vice-présidente du Setca.


Quand même des rayons vides?

La négociation portera également sur l'évolution des magasins, notamment en ce qui concerne la charge de travail et les métiers présents chez Lidl, détaille-t-elle. D'après Isabelle Colbrandt, porte-parole de Lidl, toutes les actions syndicales seront levées et l'ensemble des magasins seront à nouveau ouverts dès demain/mercredi. Ce que confirme Mme Delmée. Les blocages des dépôts seront levés si ce n'est pas déjà fait, assure la vice-président du Setca. Quelques magasins qui n'ont pas été approvisionnés ces derniers jours pourraient toutefois se retrouver avec de nombreux rayons vides durant la matinée, prévient-elle toutefois.



Vos commentaires