En ce moment
 
 

Embargo russe sur le porc: 40 millions d'euros de perdus pour les éleveurs belges

 
 

Depuis janvier 2014, un embargo russe a été décrété sur les viandes de porc européennes, dont les belges. Les éleveurs de notre royaume ont déjà perdu 40 millions d'euros en quelques mois.

L'embargo russe sur les viandes de porc européennes, décrété depuis janvier 2014 après la découverte de cas de fièvre porcine africaine en Lituanie, fait souffrir le secteur de la viande en Belgique. Selon la Febev, la fédération de la viande belge, le secteur a déjà perdu 40 millions d'euros ces six derniers mois.

Des pertes d'emploi si une solution n'est pas trouvée

"Mois après mois, le secteur de la viande a essayé de continuer à payer un prix raisonnable aux éleveurs, en espérant une solution rapide au problème à l'export. Le prix des porcs a cependant baissé de 10% ces trois derniers mois. À cause de l'embargo russe, les éleveurs de porcs n'arrivent plus à trouver suffisamment d'acheteurs", souligne la Febev. La Febev dénonce le blocage des négociations entre la Commission européenne et la Russie et estime que "d'autres secteurs de l'agro-alimentaire belge et européen risquent d'être frappés à court terme par les embargos russes." La Febev redoute aussi des pertes d'emplois en Belgique si une solution n'est pas trouvée rapidement.




 

Vos commentaires