Immobilier: est-ce le bon moment pour acheter avant que les taux d'intérêt augmentent?

Immobilier: est-ce le bon moment pour acheter avant que les taux d'intérêt augmentent?

Le salon Batibouw va bientôt ouvrir ses portes et le Belge se pose beaucoup de questions sur les taux d’intérêt. Vont ils augmenter dans les prochains mois ? Est-ce le moment d’emprunter pour acheter ou transformer ? C’est une bonne question et la réponse est à la fois simple et compliquée. Simple parce que oui les taux d’intérêt vont monter et ils sont déjà en train de monter aux Etats-Unis. La reprise de l’économie est vigoureuse, les banques centrales vont donc moins alimenter les marchés en argent frais, l’inflation repart lentement à la hausse et donc logiquement, les taux d’intérêt vont remonter, surtout pour les prêts à long terme.

Et c’est finalement une bonne nouvelle. C’est parce que la situation économique s’améliore que ces taux augmentent. Et puis il y aussi l’Europe qui impose des règlements prudentiels, des normes plus strictes pour les institutions de crédit et cela va aussi à un moment se répercuter, si pas sur les taux, sur l’accès au crédit.


Mais est-ce que ces taux sont déjà repartis à la hausse en Belgique ?

Cela fait quelques années que l’on met en garde les Belges en disant que les taux d’intérêt vont remonter. C’est ce que l’on disait début 2017. Et pourtant, l’année passée, les taux ont encore légèrement baissé.

Sans pouvoir vous le garantir, je dirais que les taux d’intérêt pour les prêts hypothécaires vont bien subir une pression à la hausse, mais ne vont pas connaître une augmentation sensible. Les experts parlent de 0,3 ou 0,5%.


Mais le taux d’intérêt n’est quand même pas le seul facteur décisionnel des Belges ?

Non. Il y a d’abord la part des fonds propres, l’épargne apportée par le candidat acquéreur. Là, on le sait, les banques sont sous pression de l’Etat pour prendre moins de risques. Il sera donc plus difficile, mais pas impossible, d’encore financer des acquisitions à 100%. Ou de financer encore les frais de notaire et d’enregistrement.

L’autre élément, ce sont les nouveaux mécanismes d’abattement fiscal lors d’un premier achat en Région wallonne et en Région bruxelloise, qui restent extrêmement attractifs.

Enfin, il y a aussi les garanties. Tous ces éléments influencent le taux dont vous pouvez bénéficier.

Pour le Belge qui veut investir dans l’immobilier pour y habiter lui-même, oui, il est donc encore intéressant d’emprunter cette année pour acheter sa maison ou son appartement. D’autant que les prix de l’immobilier, s’ils ne sont pas bon marché, restent encore raisonnables.


Qu’est-ce que l’on peut conseiller aux gens ?

Allez sur les comparateurs de taux et comprenez bien les facteurs qui influencent le taux. Si vous n’êtes pas encore propriétaire, si vous avez un peu d’épargne, évaluez votre capacité de remboursement… et cherchez la perle rare sur les annonces.

Il y a encore des taux de 1,5% fixe sur 20 ans à aller chercher…

Vos commentaires