En ce moment
 
 

Faillite de Thomas Cook: 350 Belges rapatriés de Tunisie ce mercredi, des vacanciers bloqués en Belgique

Notre journaliste Camille Mathoulin a fait le point ce mercredi matin concernant le sort des vacanciers Thomas Cook.

La situation reste confuse autour des activités de Thomas Cook, qui devait envoyer des milliers de touristes européens en vacances ces prochains jours et semaines. 

Au niveau belge, l'entreprise précise qu'un mail ou un SMS a été envoyé à chaque passager pour expliquer qu'aucun vol ne partira avec des voyageurs Thomas Cook à son bord ce mercredi. Ce qui concerne aussi les voyageurs Neckermann (mais visiblement, notre témoin Bernard n'a rien reçu). Le tour opérateur précise aussi que ses agences restent ouvertes à Bruxelles et en Wallonie. Et les clients peuvent s'y rendre pour avoir davantage d'informations.

Les 350 Belges bloqués en Tunisie, quant à eux, devraient être de retour ce mercredi après-midi, d'après Thomas Cook. "Deux avions Brussels Airlines vont partir à vide de Bruxelles pour aller récupérer ces vacanciers. Hier, la compagnie a d'abord annulé ses vols pour Thomas Cook. Puis après un accord avec le Fonds de garantie, elle a décidé d'affréter ces deux vols pour Enfidha et Djerba", indique notre journaliste Camille Mathoulin.

Et les clients qui devaient partir aujourd'hui avec Thomas Cook ? "Ils ne partent pas. Qu'ils aient prévu un voyage en avion, en voiture, ou qu'il aient seulement réservé un hôtel via Thomas Cook. Ils doivent rester en Belgique. Le conseil est évidemment, de se tourner ver le Fond de Garantie pour demander le remboursement de leurs vacances (si complications, l'aéroport de Bruxelles a prévu un service d'accueil spécial pour tenter de répondre aux questions des passagers)", ajoute Camille Mathoulin.


Les touristes belges ne pourront toujours pas partir en voyage mercredi et jeudi

Le tour-opérateur Thomas Cook Belgique vise un redémarrage d'une majeure partie de la société, mais confirmait mardi soir la situation actuelle. "Tous les clients qui ont réservé des vacances sous forme de package via Neckermann ou Thomas Cook doivent s'adresser au fonds de garantie", a rappelé la porte-parole Leen Segers.

Pour l'instant Thomas Cook Belgique compte 13.400 clients en vacances. Les personnes ayant réservé des vacances pour lesquelles elles se déplacent avec leur propre voiture ne pourront pas non plus partir mercredi et jeudi, de même que celles qui ont opté pour une simple réservation d'hôtel. Seuls les voyages d'autres tour-opérateurs, comme le Club Med ou Pegase, qui sont aussi vendus par Thomas Cook, auront bien lieu et les passagers pourront embarquer normalement à bord des vols.

Thomas Cook Belgique espère que 501 emplois seront sauvés, vraisemblablement par une reprise. Deux entités, employant 75 personnes, font toutefois faillite, a indiqué mardi Jan Dekeyser, CEO de la filiale belge, lors d'une conférence de presse. Les voyageurs doivent donc prendre contact avec le Fonds de garantie des voyages. "Thomas Cook ne peut laisser partir personne. Le fonds de garantie va tout prendre en charge. Ils examinent dossier par dossier s'il y a possibilité de partir ou si le montant du voyage sera remboursé. Le fonds de garantie cherchera un produit équivalent sur le marché auprès d'autres fournisseurs", a indiqué la porte-parole.

Les voyages sous forme de package ne seront plus proposés dans les agences Neckermann ou Thomas Cook. "Nous surveillons la reconstruction du réseau. Des partenaires sont recherchés pour proposer de nouveaux produits. Le temps imparti est trop court pour laisser les voyageurs partir demain (mercredi) mais la situation sera plus claire dans les prochains jours", a noté Mme Segers.

Le Fonds de garantie a fait savoir mardi soir qu'aucun départ ne serait plus garanti. Neuf vols retour ont encore eu lieu mercredi. Il s'agissait de vols Brussels Airlines en provenance d'Enfidha et Djerba en Tunisie, Chania et Héraklion en Grèce, Tivat au Monténégro, Tenerife dans les Iles Canaries, Hurghada en Egypte ainsi qu'Alicante et Malaga en Espagne.

"Des informations sur le vol retour de la compagnie turque Tailwind depuis Izmir doivent encore suivre. Le Fonds de garantie ne prend dorénavant plus à sa charge les départs vers des destinations de vacances. Les vols retour du 26 septembre (jeudi) seront annoncés mercredi", a précisé le fonds.


"Les passagers ne partiront toujours pas jeudi"

Les clients de Thomas Cook qui ont réservé des vacances sous forme de package ne pourront toujours pas partir jeudi. Le fonds de garantie des voyages avait déjà communiqué mardi soir que les voyageurs ne pourraient pas se rendre en vacances aujourd'hui/mercredi. "Pour les jours à venir, cela dépendra de comment évolue la situation du tour-opérateur", a souligné Mark De Vriendt du fonds de garantie. Ce dernier espère qu'un curateur sera nommé ce mercredi. "Pour l'instant, nous naviguons à vue, et nous ne disposons pas des données nécessaires."

La priorité du fonds de garantie reste les personnes qui sont en vacances pour l'instant. Mercredi un millier de personnes devraient rentrer au pays, d'après M. De Vriendt. Ces deux derniers jours, le fonds a reçu quelque 1.500 demandes de personnes qui souhaitent être remboursées de leur voyage. "Mais, pour le moment, ce n'est pas notre priorité. Les gens ont jusqu'à deux ans pour introduire leur demande, il n'y a donc pas d'urgence maintenant." "Nous disposons de sept employés, mais nous recevons de l'aide de l'extérieur. Je ne vais pas dire que tout roule à 100%, mais l'accent est actuellement mis sur le retour des vacanciers en Belgique. Les clients de Tunisie, pour lesquels nous n'avions pas trouvé d'avions mardi, reviennent aujourd'hui. Le fonds a payé leur nuitée pour la nuit de mardi à mercredi", souligne encore Mark De Vriendt. Les vols retour organisés mercredi sont listés sur le site du fonds de garantie. Ceux prévus jeudi le seront plus tard dans la journée.

 

Vos commentaires