En ce moment
 
 

Fermeture de Logistics Nivelles: "La direction se dit ouverte à la discussion mais le sentiment est autre", déclare Elio Di Rupo

 
 

Le ministre-président wallon Elio Di Rupo (PS) a qualifié jeudi la fermeture annoncée de Logistics Nivelles de "coup dur" d'une "brutalité un peu sauvage". C'est "insensé" de mettre 500 travailleurs "sur le carreau", a-t-il ajouté, interrogé en matinée sur les ondes de Bel RTL.

Selon les commentaires du ministre-président, il y a déjà eu un contact avec les organisations syndicales et avec la direction de Kuehne+Nagel, le groupe logistique qui détient le centre de distribution nivellois. L'explication de la direction est que "le siège n'est pas rentable", qu'elle "doit agir", mais elle se dit aussi "ouverte à la discussion", explique Elio Di Rupo.

Cependant, "ce n'est pas ce que le communiqué dit et ce n'est pas ce que ressentent les travailleurs et les organisations syndicales", pointe-t-il.  Des représentants des organisations syndicales et du gouvernement wallon devraient vraisemblablement se rencontrer la semaine prochaine.  Le groupe Kuehne+Nagel, qui a son siège en Suisse, a annoncé cette semaine sa décision de fermer son site de Nivelles d'ici à l'automne 2022. Plus de 500 travailleurs y perdront leur emploi. Les désaccords se manifestaient déjà depuis de longs mois, les syndicats dénonçant régulièrement des transferts d'activités vers des centres flamands du groupe et un désinvestissement volontaire du site nivellois.


 




 

Vos commentaires