En ce moment
 
 

Grève en France: le secteur du transport belge fortement impacté

La grève contre la réforme des pensions en France a également des conséquences en Belgique. Par exemple, le secteur du transport est fortement pénalisé. 5.000 camions belges ne roulent pas aujourd'hui. Cela coûte deux millions et demi d'euros aux transporteurs soit 500 € par camion à l'arrêt.

Certains gérants et employés de ce secteur sont furieux. C'est le cas Alain qui gère 25 employés dans son entreprise de Beersel dans le Brabant flamand. Aujourd'hui, la grève en France perturbe fortement l'organisation de sa structure. "On a en permanence trois camions qui vont au nord de la France soit décharger, soit recharger. On a dû post-poser toute cette activité à demain. Ça double notre travail pour demain. Ça va mettre un stress énorme dans les livraisons", s'inquiète-t-il.

Il faut estimer à peu près 1.500 € de perte aujourd'hui pour son entreprise. "Tout le secteur du transport routier belge paye les conséquences de cette grève. Les affaires avec la France deviennent compliquées alors que c'est le premier partenaire commercial de la Belgique. C'est plus de 50 % du marché des transporteurs belges qui roulent à l'international et les manifestations se multiplient. C'était déjà le cas au mois de novembre, les transporteurs nous annonce une grève ce samedi et aujourd'hui tout est bloqué", s'exaspère Michaël Reul, le secrétaire général de l'Union Professionnelle du Transport par Route.

Vos commentaires