En ce moment
 
 

Immobilier: voici pourquoi c'est le moment d'acheter

 
 

La conjoncture est favorable à la Belgique qui emprunte à des taux bas. Une tendance qui profite également aux particuliers car les taux fixes des emprunts immobiliers sont intéressants.

Depuis plusieurs années, le taux d'intérêt moyen d'un emprunt hypothécaire n'a cessé de diminuer. Si, en 2008, il se trouvait proche des 5%, le taux fixe accordé pour un prêt de plus de dix ans est tombé à 3,81% en 2012. Cette baisse s'explique par la volonté de la banque centrale européenne de maintenir les taux à un niveau bas, mais aussi par la bonne santé économique de notre pays.

"L'Etat belge se finance à un coût très raisonnable, qu'on peut qualifier de faible. Cela va aussi avoir une influence sur le coût des emprunts des Belges, tant les entreprises que les particuliers", a expliqué Philippe Ledent, économiste chez ING.

Trop tard pour ceux qui ont déjà acheté?

Ces taux particulièrement bas permettent donc d'acheter un bien immobilier sans payer trop d'intérêts à la banque. Une aubaine pour les candidats acquéreurs. Par contre, pour ceux qui ont déjà souscrits à un emprunt, il est difficile de renégocier son taux avec le banquier. "Le banquier n'accepte pas de faire la modification et donc renvoie automatiquement les clients qui veulent faire ce genre de choses chez un autre banquier. Mais cela implique des frais qui sont assez importants et il faut voir si l'économie qu'on réalise dans la mensualité compense le montant de ces frais", a déclaré Marc Van Beneden, porte-parole de la fédération du Notariat.

Si vous décidez néanmoins de modifier votre emprunt hypothécaire pour obtenir un taux inférieur, la fédération du Notariat conseille de bien comparer les offres des différentes banques et de profiter des taux bas à long terme en optant pour un emprunt à taux fixe.




 

Vos commentaires