En ce moment
 
 

L’arrondi obligatoire pour les paiements en liquide: le VRAI du FAUX

L’arrondi obligatoire pour les paiements en liquide: le VRAI du FAUX

Depuis ce 1er décembre en Belgique, les paiements en cash se font à l’arrondi pour les montants finaux qui ne sont pas des multiples de 5. Ce midi sur le plateau du RTL INFO Bienvenue, Dominique Michel, l’administrateur délégué de Comeos (la fédération belge du commerce et des services), s’est prêté au jeu du vrai ou faux et a répondu aux questions qui nous sont parvenues via notre bouton orange Alertez-nous.

Rappel de la règle : "L’arrondi, ça sert à supprimer les petites pièces (de 1 et 2 centimes d’euros). Si vous payez en cash dans un magasin, l’arrondi est obligatoire pour supprimer ces pièces de la circulation." Concrètement, si le montant se termine par 1 ou 2 centimes, on arrondit à 0. S’il se termine par 3, 4, 6 ou 7 centimes, on arrondit à 5 centimes. Et s’il se termine par 8 ou 9 centimes, on arrondit à 10 centimes, comme résumé ci-dessous. Tous les commerçants sont concernés, du petit boulanger du coin à la grande surface en passant par le bureau de poste.

InArrondi

"Un vendeur ne peut pas arrondir si je paie par carte"

FAUX, MAIS IL DOIT L’INDIQUER À L’ENTRÉE DU MAGASIN

"Si vous payez par carte, là ce sera le commerçant qui décidera si oui ou non il pratique l’arrondi. Mais il doit le dire avant. Il faut qu’il y ait une affiche qui dise « ici, on arrondit également les paiements électroniques ou par carte ». Normalement, quand vous entrez dans le magasin, vous devez directement le savoir. Si ce n’est pas indiqué, le commerçant ne peut pas faire l’arrondi."

"On peut toujours payer avec des pièces de 1 et 2 centimes"

VRAI, MAIS PAS AVEC PLUS DE 50 PIÈCES

"Vous en avez encore tout à fait le droit. Elles sont toujours valables et le seront encore pendant sans doute pas mal de temps. La seule limite, c’est qu’un commerçant peut vous interdire de payer avec plus de 50 pièces. Ne venez donc pas avec un pot de 100 pièces. En-dessous, il ne peut pas refuser."

"Des commerçants refusent désormais qu’on paie en pièces de 1 et 2 centimes"

VRAI, MAIS C’EST ILLÉGAL

Certains d’entre vous ont vu fleurir des affiches où il est écrit : Nous refusons les pièces de 1 et 2 centimes. "J’ai eu exactement le même problème chez mon boulanger. C’est un panneau qui est illégal. On n’a pas le droit de refuser les paiements par petites pièces de 1 ou 2 cents."

"Un commerçant ne peut plus me rendre des pièces de 1 et 2 centimes"

FAUX

"Oui", les magasins peuvent toujours vous rendre des petites pièces, "mais c’est ce qu’on va essayer d’éviter de faire puisque si on continue à se balader avec ces petites pièces et à les rendre, elles continueront à être en circulation", ce qui n’est pas le but de la démarche.

"C’est une arnaque pour que les commerçants gagnent plus d’argent"

FAUX

"La réponse est clairement non : personne ne sait si l’arrondi est en faveur de l’un ou de l’autre. Ça joue de façon totalement aléatoire. Il faut savoir que d’après les enquêtes qu’on a faites. Sept consommateurs sur dix préfèrent ne plus avoir ces pièces."

"Les pièces de 1 et 2 centimes vont bientôt disparaître"

FAUX, MAIS UN JOUR OUI

"On espère (qu’elles disparaîtront un jour) parce qu’elles coûtent plus cher que ce qu’elles ne valent. Elles pèsent énormément. Ça coûte très très cher en frais de transport et de manutention. Mais il n’y a pas de deadline."

Soit sur votre compte, soit pour une bonne cause

Comment se débarrasser de ses petites pièces ? Soit vous les amenez à la banque qui les mettra sur votre compte, soit vous pouvez toujours choisir de faire un don. "Moi la première chose que j’ai faite lundi passé, c’est d’amener toutes mes pièces et de les donner à une bonne œuvre pour m’en débarrasser", a encore révélé M. Michel.

L’an dernier, l’Opération Pièces Rouges de Bel RTL a récolté plus de 42 tonnes de pièces rouges au profit du Télévie. Ce sont donc 379.071,48€ de petites pièces qui traînaient dans vos tiroirs et qui ont été reversés à la recherche contre le cancer.

Vos commentaires