En ce moment
 

L’évasion fiscale de certains Diables Rouges pointée du doigt par Hugues Bayet: "Ce sont des comportements qui ne sont pas moraux"

Hugues Bayet (PS), député européen et bourgmestre de Farciennes, était l'invité de Bel RTL ce mardi matin. Il est notamment revenu sur les LuxFiles et la politique fiscale du Luxembourg.

Hugues Bayet (PS), député européen et bourgmestre de Farcienne, est membre de la commission sur la criminalité financière, la fraude fiscale et l’évasion fiscale. Il répondait aux questions de notre journaliste Martin Buxant ce mardi matin sur Bel RTL.

Deux ans après les révélations des Panama Papers et de l’affaire LuxLeaks, l’évasion fiscale représente toujours "plus de mille milliards d’euros par an" en Europe, dénonce Hugues Bayet. "Et les chiffes vont en augmentant", précise-t-il.

Le Luxembourg, "très clairement un paradis fiscal"

"Les plus riches d’entre nous essayent de ne pas payer d’impôt, ce n’est pas juste, ce n’est pas correct", martèle l’eurodéputé. "Les impôts financent les emplois, la sécurité, les crèches, les plateformes multimodèles. Ça permet à tout le monde de mieux vivre", rappelle-t-il. "On est au 8e scandale, il est plus que temps de légiférer."

Pour Hugues Bayet, le Luxembourg est "très clairement un paradis fiscal". Il dénonce les "comportements pas moraux" de certains Diables Rouges, mais aussi de l’ancien premier ministre belge Yves Leterme. Les fuites fiscales vers le Grand-Duché nuisent clairement à la santé de l’économie belge, estime-t-il. Chaque année, ce sont "plusieurs milliards d’euros qui ne rentrent pas dans les caisses de l’état", indique-t-il.

Vos commentaires