En ce moment
 
 

La BCE retient Amazon pour l'élaboration d'un prototype d'euro numérique

La BCE retient Amazon pour l'élaboration d'un prototype d'euro numérique
 
 

(Belga) La Banque centrale européenne (BCE) a retenu le géant du commerce en ligne Amazon et quatre autres entreprises pour développer un prototype d'euro numérique. La BCE envisage, sous réserve des études en cours, d'introduire l'euro numérique d'ici à cinq ans, pour répondre à la dématérialisation croissante des paiements et à la multiplication des cryptomonnaies.

Aux côtés de la société américaine Amazon, la BCE a sélectionné la banque italienne Nexi, l'espagnole CaixaBank, le spécialiste des paiements français Worldline ainsi qu'un consortium de banques et d'opérateurs de paiement. Chaque partie devra s'attaquer à une application spécifique de la monnaie numérique. Amazon se concentrera par exemple sur l'usage de l'euro virtuel en cas d'achats en ligne. Les autres entreprises examinent l'utilisation d'un euro numérique lors d'un paiement en caisse et lors de paiements entre diverses parties. La BCE a entamé en juillet 2021 une phase de recherches de deux ans sur l'euro numérique. L'institution de Francfort décidera à l'issue de cette phase si le projet se poursuit. Cette étape de recherches porte tant sur l'utilisation de la monnaie virtuelle que sur la lutte contre les activités illégales comme le blanchiment, ou encore sur la sécurité. La BCE a déjà insisté sur le fait qu'une éventuelle monnaie virtuelle ne se substituerait pas à l'argent en liquide, mais qu'elle représenterait une alternative. (Belga)


 

Vos commentaires