La Belgique a importé deux fois plus d'électricité en 2018 qu'en 2017: pourquoi ?

La Belgique a importé de l'électricité pour 1,151 milliard d'euros en 2018, rapportent jeudi L'Echo et De Tijd sur base des statistiques de la Banque nationale de Belgique. C'est eux fois plus que l'année précédente.

Il s'agit de chiffres bruts: la Belgique a aussi exporté de l'électricité, mais pour 213 millions d'euros seulement en 2018. Les importations nettes atteignent donc 938 millions d'euros, un record également. Les chiffres publiés en janvier par le gestionnaire de réseau Elia montrent que 22% de l'électricité consommée en Belgique en 2018 venaient de l'étranger, près de trois fois plus que les 8% de 2017.

Une situation qui s'explique par la faible disponibilité des centrales nucléaires (un réacteur sur sept tournait de mi-octobre à mi-novembre, et le nucléaire a produit un tiers d'électricité en moins en 2018 qu'en 2017), mais aussi par la logique de marché, qui pousse les fournisseurs à importer lorsque l'électricité est moins chère dans les pays voisins qu'en Belgique.

Vos commentaires