En ce moment
 
 

La confiance des consommateurs est revenue: pourquoi est-ce une bonne nouvelle ?

La confiance des consommateurs est revenue: pourquoi est-ce une bonne nouvelle ?
 
 

La confiance des consommateurs semble revenir et c’est plutôt une bonne nouvelle. Pendant le confinement, les Belges n’ont pas pu consommer autrement que via l’E-Commerce. Ils ont en quelque sorte subi une épargne forcée. Puis tout le monde espérait que la réouverture des magasins se traduise par une relance de la consommation. Malheureusement, cette relance a été timide car de nombreux Belges n’ont pas voulu prendre le risque d’aller dans les magasins. Mais aussi et surtout ils n’avaient pas confiance dans l’avenir… Ou pas de visibilité sur ce qui allait se passer dans le futur proche.

Hé bien, c’est justement cette confiance qui pour la première fois depuis le début de la crise s’est améliorée !

Pourquoi est-ce si important ?

La croissance économique est en partie engendrée par la consommation. Si celle-ci est faible par manque de confiance, le chiffre d’affaire des entreprises baisse, cela met l’emploi sous tension, avec du chômage temporaire, des pertes d’emplois… et l’on rentre dans un cercle vicieux où la confiance s’écroule lentement mais sûrement chez les ménages et les entreprises. Les ménages diffèrent leurs achats de biens de consommation durables, d’immobilier ; les entreprises leurs investissement, etc.

Et c’est ce processus qui semble s’inverser ?

Oui, notre Banque Nationale de Belgique mesure chaque mois la confiance des entreprises et des ménages. Depuis avril, la BNB pose même deux questions sur les conséquences de la crise du COVID-19 sur la situation financière des ménages. Et ce mois-ci, pour la première fois depuis le début de la crise du COVID, les consommateurs se sont montrés plus optimistes au sujet de l’évolution économique générale en Belgique. Ils sont aussi moins pessimistes sur les perspectives en matière de chômage, alors que celles-ci les avaient vraiment découragés ces derniers mois. Et enfin, ils sont moins pessimistes aussi sur leurs perspectives de revenus.  

Qu’en est-il des réponses aux questions sur l’incidence du COVID sur le revenu des ménages ?

Les ménages belges ont apparemment moins de pertes de revenu à cause du COVID que les mois précédents. Un autre facteur qui contribue à leur rendre confiance. Et il y a enfin plus de Belges qui ne subissent plus de pertes du tout de pertes de revenus à cause de l’épidémie.




 

Vos commentaires