En ce moment
 

La majorité des plaintes auprès de l'Ombudsam du commerce concerne le secteur électronique

Consommation

(Belga) L'Ombdusam du commerce a enregistré l'année dernière un total de 990 plaintes, soit une augmentation de 18% par rapport à 2017, année de son entrée en fonction, ressort-il de son rapport annuel publié ce vendredi, à l'occasion de la Journée internationale du Consommateur. Seuls 423 dossiers, soit un peu moins de la moitié, ont été déclarés recevables et 90% d'entre eux ont abouti à un accord entre les commerçants et les consommateurs. Le secteur de l'électronique s'y taille la part du lion avec 38% des plaintes.

En 2018, près d'un millier de consommateurs ont adressé une plainte à l'Ombdusman du commerce. C'est le secteur des articles électroniques qui constitue la majorité des plaintes avec 38% des parts, suivi par le secteur des meubles (18%), les appareils ménagers (14%) et les articles de loisirs (7%). Dans leurs plaintes, les consommateurs reprochaient notamment des problèmes de qualité de biens et services (36%), de livraisons (21%), de prix (18%), de facturation (10%) et de garantie (7%). Le nombre de réclamations qui font suite à un achat en ligne s'élève, lui, à 36%. Les consommateurs peuvent se tourner vers l'Ombudsman lorsqu'ils se trouvent dans une impasse face à un litige avec un commerçant. Il faut compter sur une durée moyenne de 23 jours pour que le dossier soit traité. (Belga)

Vos commentaires