En ce moment
 

La récolte de pommes et de poires s'annonce exceptionnelle: et votre portefeuille va le sentir

La récolte de pommes et de poires s'annonce exceptionnelle: et votre portefeuille va le sentir

La météo estivale du mois d’avril a favorisé la fleuraison et la pollinisation des arbres fruitiers, surtout les pommiers et les poiriers. Conséquence: la récolte, qui débutera fin août, s’annonce exceptionnelle. Les agriculteurs s’attendent à une année record.

Notre journaliste Samuel Ledoux s'est rendu à Dalhem, en région liégeoise, pour rencontrer un fruiticulteur. Il a plutôt le sourire. "D'un  côté on est heureux de voir que les arbres fleurissent, parce que c'est un magnifique spectacle, puis après on se dit 'Mon Dieu le travail qu'on va avoir!'", confie Xavier Laduron. Le fruiticulteur inspecte avec soin ses arbres fruitiers. "Ici on a des poires conférences, et si vous regardez, vous voyez bien que toutes les fleurs du bouquet sont devenues des poires", décrit-il devant l'un de ses arbres.

Cette récolte exceptionnelle qui s'annonce, elle est due à la météo que nous avons connue ces dernières semaines. Des températures dignes de l'été. "La floraison a été très courte, ce qui est toujours, pour nous, synonyme d'une bonne floraison. La seule chose, et vous allez me dire qu'on n'est jamais content, c'est qu'il fait un tout petit peu trop chaud", précise Xavier Laduron, avec un sourire en coin. Il devrait récolter plus de 2.000 tonnes de pommes et de poires cette année.


Une bonne nouvelle?

Cette production record permettra une diminution des prix au magasin, une bonne nouvelle pour les consommateurs. Par contre, les fruiticulteurs risquent donc de moins bien gagner sur les ventes.

Souvenez-vous, l’année 2017 avait été catastrophique et avait vu une baisse de production de l’ordre de 60 à 70% de pommes et de poires. C’était d’ailleurs le plus faible rendement depuis 1991. En cause justement, le gel du mois d’avril.

A noter que les fruiticulteurs sont toujours touchés par l’embargo russe qui a été décidé il y a 4 ans (2014).

Vos commentaires