En ce moment
 

La SNCB pourrait attirer des voyageurs avec des tarifs réduits en heures creuses

La SNCB pourrait attirer des voyageurs avec des tarifs réduits en heures creuses
 
Consommation

(Belga) La SNCB devrait recevoir plus de liberté dans la fixation de ses tarifs. Des prix réduits pourraient notamment être proposés pendant les heures creuses pour tenter d'attirer des voyageurs, ressort-il d'un projet de contrat de gestion 2018-2022 qu'a pu consulter De Standaard. Selon le cabinet du ministre de la Mobilité François Bellot (MR), ce texte n'est toutefois qu'une "version très provisoire, dans laquelle beaucoup de choses peuvent encore changer".

Actuellement, les prix des tickets et des abonnements sont liés à la ponctualité des trains, un point qui n'est plus repris dans le nouveau projet. Par contre, celui-ci prévoit d'offrir une plus grande liberté à la société de chemins de fer dans sa politique tarifaire. La SNCB pourrait entre autres augmenter le prix des abonnements domicile-travail et des tickets d'un maximum de 2% par rapport à l'index. Les abonnements scolaires pourraient quant à eux connaître une hausse de prix de 1% annuellement. La société devrait en outre prendre en compte les coûts plus élevés de l'énergie dans le calcul de ses tarifs. Pour attirer plus de voyageurs en heures creuses, et ainsi faire diminuer la pression pendant les heures de pointe, la SNCB aurait également la possibilité de proposer des tarifs plus bas et des réductions pendant ces périodes. Le contrat de gestion appellerait aussi la société de chemins de fer à réaliser des efforts pour intégrer ses tarifs avec ceux d'autres compagnies de transport public, tels que De Lijn ou la Stib. En concertation avec ces entreprises régionales, la SNCB pourrait, en tant que service public, assurer "certaines liaisons locales via d'autres moyens de transport". (Belga)

Vos commentaires

Top Facebook

Vidéos

vidéos