En ce moment
 
 

Le Black Friday de plus en plus populaire en Belgique: comment ça fonctionne et pourquoi ce nom?

 
 

Après Thanksgiving et sa traditionnelle dinde ce jeudi, les américains se lanceront dans la course aux achats de fin d'année. Coup d'envoi demain avec le Black Friday, vendredi noir, noir de monde dans les magasins qui proposent des promotions. Ce Black Friday s'est importé chez nous. Les magasins mais aussi les sites de vente en ligne jouent le jeu.

Ce vendredi, comme chaque année, c’est le traditionnel "Black Friday" aux Etats-Unis. Il s’agit d’un long weekend symbolique où les magasins proposent à leurs clients des offres promotionnelles record. Une tradition importée en Belgique et en Europe depuis quelques années.

A la base, le Black Friday belge se déroule principalement sur internet. La célèbre plateforme de vente en ligne Amazone propose d’ailleurs, depuis plusieurs années déjà, des promotions le jour du vendredi noir. La firme va même encore plus loin puisqu’elle a mis en place une semaine pré Black Friday, à l’image des jours dédiés aux pré-soldes. 

De plus en plus de commerces belges se lancent dans cette tradition

Dorénavant, de plus en plus de commerces physiques tentent le coup et lancent des campagnes de promotion. Leur objectif est de compenser une saison morose, d’écouler les stocks encore trop important dans leur magasin. C’est le cas, notamment, de Mediamarkt qui propose quatre journées de soldes commençant le jour du Black Friday. Chaque année de nouvelles enseignes mettent en avant leurs réductions, preuve du succès de cette tradition américaine.

Des marées humaines aux Etats-Unis

Traditionnellement cette grande journée de solde s’organise le lendemain de Thanksgiving. Elle constitue officiellement le premier jour de shopping pour la période des fêtes. L’heure est donc aux promos et aux rabais monstres dans de nombreux magasins, ce qui donne lieu à de véritables marées humaines voire carrément à des bagarres parfois dans certains coins des Etats-Unis.

Pourquoi ce nom ?

L’origine de cette tradition remonterait aux années 60. A l’époque, les commerçants américains avaient pour objectif d’améliorer leurs ventes en fin d’année. Leur comptabilité se faisait à la main, les comptent étaient écrits en rouge car la plupart du temps, ils étaient déficitaires jusqu’à ce fameux vendredi. Les achats effectués après Thanksgiving leur permettait donc de sortir du rouge et d’écrire à l’encre noir leur chiffre positif d’où l’appellation Black Friday.


 




 

Vos commentaires