En ce moment
 
 

Le Brabant wallon prévoit un soutien de deux millions d'euros pour une piscine olympique

(Belga) Le collège MR-PS du Brabant wallon a soumis jeudi soir une modification budgétaire au conseil provincial, pour injecter les résultats du compte 2018 dans le budget de l'année en cours. Ce compte enregistre un boni de 9,7 millions d'euros à l'ordinaire. La Province a décidé de donner un coup de pouce à diverses politiques jugées importantes comme la numérisation de l'administration et des écoles provinciales. Un montant de 4 millions d'euros est prévu pour la plaine sportive de la Gadale à Jodoigne, et 2 millions d'euros pour la future piscine provinciale de Louvain-la-Neuve.

Cette piscine est un projet conjoint de la ville d'Ottignies Louvain-la-Neuve, de l'UCLouvain et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Constatant que le Brabant wallon manque cruellement d'une telle infrastructure, la Province a décidé d'apporter une aide financière de deux millions d'euros, en dehors de son "plan piscine" prévu pour les communes. En ce qui concerne la plaine sportive de la Gadale à Jodoigne, les quatre millions d'euros apportés par la Province contribueront à créer sur place une sorte de pôle sportif pour tout l'est du Brabant wallon, à l'image des infrastructures de la Dodaine à Nivelles pour l'ouest, ou de celles du Blocry de Louvain-la-Neuve pour le centre de la province. Au niveau culturel, un million d'euros est réservé pour finaliser un centre européen du théâtre forain en collaboration avec les Baladins du Miroir. Et l'immeuble Le Monty, du Tof Théâtre (Genappe), recevra 100.000 euros pour compléter sa rénovation. Un montant de 400.000 euros s'ajoutera à 900.000 euros déjà accordés lors d'une précédente modification budgétaire pour faire entrer les écoles provinciales dans l'ère du numérique. L'objectif est de doter les établissements d'un équipement de base (réseaux wifi, serveurs, logiciel à jour...) pour entamer en 2021 une révolution des processus de travail et faire entrer l'enseignement provincial dans le XXIe siècle. (Belga)

Vos commentaires