En ce moment
 
 

Le coût de nombreuses opérations bancaires va exploser: certains devront même payer pour retirer de l'argent liquide

 
 

A partir du 1er janvier 2017, certaines opérations bancaires vont sensiblement augmenter. C'est le cas notamment du traitement manuel des virements papier. Le but est d'inciter les clients à effectuer les payements de manière électronique. Nos journalistes Mélanie Renda et Pierre Halterman font le tour de ces changements.

Vous avez perdu votre carte bancaire? Pour en recevoir une nouvelle, vous pourriez bientôt devoir payer deux fois plus. La rentabilité des banques diminue et les pousse à augmenter leurs tarifs. "La plupart des banques commencent à augmenter leurs tarifs parce qu'elles sont confrontées à une situation tout à fait inédite, à savoir que les taux d'intérêts deviennent nuls, négatifs parfois. Alors naturellement leur rentabilité baisse", explique Bruno Colmant, professeur de Finances à l'UCL.

Le traitement manuel des virements papier pourra coûter jusqu'à deux fois plus. Chez ING par exemple, on passe de 6,05 euros à 9,68 euros. Le remplacement d'une carte augmentera aussi. Chez Crelan, le coût passe de 6 euros à 9 euros. Dans certaines banques, le retrait d'argent en cash sera facturé, c'est le cas chez bpost, où vous paierez 20 centimes par retrait.


Renvoyer les clients vers les services web… au détriment des moins connectés?

Ces modifications tarifaires ont un but: "En facturant les opérations manuelles on décourage les gens à les mettre en œuvre, et donc on les conduit naturellement vers les portails informatiques. La monnaie devient électronique, et de moins en moins physique", précise Bruno Colmant.

Tous les clients ne sont pas égaux face à l'informatique. Les personnes âgées risquent d'être discriminées. "Ils n'ont plus un seul formulaire papier, comme on faisait dans le temps où on remplissait un document, ils n'ont plus rien!", déplore un client plus âgé. "Ils se font assez d'argent comme ça avec notre argent. On met de l'argent chez eux et ça nous coûte", commente un autre.

C'est généralement le 1er janvier que les nouveaux tarifs sont adoptés. Pensez à vérifier le coût des opérations bancaires, car les changements tarifaires passent souvent inaperçus.


 




 

Vos commentaires