En ce moment
 

Le gouvernement restreint les possibilités de jeux par GSM et les services de SMS payants

Consommation

(Belga) Le gouvernement fédéral restreint les possibilités de jeux par GSM et les services de SMS payants. Le conseil des ministres a approuvé vendredi des règles plus sévères après que le médiateur des Télécoms a reçu des centaines de plaintes. "Celui qui ne s'y plie pas sentira la différence", a assuré le ministre des Télécoms Alexander De Croo.

La plupart des plaintes émanent de consommateurs qui disent n'avoir jamais sollicité de tels services dont ils n'arrivent pas à se départir, une situation qui fait exploser leur facture. Une charte avait été rédigée l'année dernière afin d'appeler au respect des consommateurs mais certains acteurs ont refusé d'y souscrire. Dès lors, les règles seront renforcées, a annoncé vendredi le ministre libéral flamand. A l'avenir, les annonceurs devront communiquer de façon transparente et claire à propos des coûts des services proposés, avec mention du tarif le plus élevé. De plus, les services commerciaux proposés ne pourront être activés que moyennant l'accord explicite du client, via un SMS envoyé au numéro payant de l'offreur. Enfin, le souscripteur pourra facilement renoncer au service en mentionnant "STOP" dans un SMS envoyé au même numéro payant. Enfin, les pouvoirs de l'IBPT, l'organe de contrôle du secteur, seront renforcés. Il pourra infliger à l'offreur et aux opérateurs contrevenants des amendes pouvant aller jusqu'à 5 pour cent du chiffre d'affaires. (Belga)

Vos commentaires