En ce moment
 
 

Le pharmacien de Bernard affirme qu'il ne doit pas appliquer l'arrondi à la caisse: "Qu'en est-il réellement?"

Le pharmacien de Bernard affirme qu'il ne doit pas appliquer l'arrondi à la caisse:
©Belga

Comme nous le rappelions ce dimanche 1er décembre, votre portefeuille devrait prochainement s'alléger car l'arrondi à la caisse des magasins est à présent obligatoire pour les paiements en liquides. Bernard nous a rapporté que son pharmacien lui avait affirmé que les pharmacies n'étaient pas concernées. Certains commerces sont-ils effectivement exemptés?

Depuis ce mois de décembre, tout vendeur (commerces, entreprises, associations, etc.) doit procéder à l'arrondi sur l'addition finale pour les paiements en espèces. L’objectif étant de voir disparaître les pièces de 1 et 2 centimes.

Bernard, qui a contacté notre rédaction via le bouton orange Alertez-nous, s’est toutefois dit interpellé par la remarque qu’un pharmacien lui a faite le week-end dernier. "Concernant l'arrondi aux 5 centimes dès le 1er décembre, mon pharmacien m'affirme que pour les pharmacies, ce n'est pas applicable, car leurs prix sont imposés. Qu'en est-il réellement?", s’interroge-t-il.

Les pharmaciens peuvent-ils exceptionnellement vendre leurs produits en ne procédant pas à l’arrondi ? La réponse est "non", souligne et rappelle le SPF Economie.

"Les pharmaciens doivent pratiquer l’arrondi des paiements en espèces et selon les mêmes modalités que toute autre entreprise. Il n’y a pas de distinctions entre les produits qu’ils vendent : tous sont concernés", a confirmé Chantal De Pauw, la porte-parole du SPF Economie ce lundi.

Voici comment cette mesure va être mise en place

Les pièces de 1 et 2 cents coûtent en fait très cher à fabriquer et leur utilisation est jugée embêtante par les consommateurs, explique le SPF Economie sur son site internet. C'est pour cette raison que le gouvernement fédéral a validé la pratique de l'arrondi dès le 1er décembre, dans le but de voir disparaître progressivement les deux pièces de monnaie. Seront concernées par cette mesure toutes les entreprises exerçant une activité économique de manière régulière.

Concrètement, l'arrondi sera à la baisse lorsque le montant actuel se terminera par 1, 2, 6 ou 7 cents (exemple: de 10,02, il passera à 10,00 euros ou de 10,06, il passera à 10,05 euros). Il sera à la hausse lorsque le montant actuel se terminera par 3, 4, 8 ou 9 cents (exemple: il passera de 10,04 à 10,05 ou encore de 10,08 à 10,10 euros).

Les paiements par carte et en ligne pas concernés

Le SPF Economie rappelle que c'est le montant total du ticket qui est concerné par l'arrondi et non pas chacun des articles. Ce changement interviendra pour tous les paiements en espèces. Les vendeurs (en ce compris les professions libérales) n'ont donc pas l'obligation de le faire pour les paiements par carte. Par contre, s'ils décident d'arrondir quel que soit le mode de paiement, ils devront clairement le mentionner. Le SPF Economie précise que les achats en ligne ne sont pas concernés par cette mesure.

Si l'objectif est de voir les pièces de 1 et 2 cents progressivement disparaître, les paiements via ces pièces de monnaie seront toujours autorisés. Il sera donc par exemple toujours possible de régler un achat de 20 centimes en pièces de 1 et 2 cents.

Vos commentaires