En ce moment
 

Le prix du diesel a dépassé celui de l'essence dans certaines stations: pourquoi, et comment cela va-t-il évoluer?

Le prix du diesel a dépassé celui de l'essence dans certaines stations: pourquoi, et comment cela va-t-il évoluer?

Dans certaines pompes à essence cette semaine, le prix du litre de diesel a symboliquement dépassé celui de l'essence (95), mettant fin à un avantage fiscal historique. A la station du Makro de Sint-Peeters-Leeuw, constate le journal La Libre Belgique ce mardi, le diesel s'affiche à 1,266€ contre 1,262€ pour l'essence 95. Le quotidien explique que ce n'est qu'un début: la tendance va s'accentuer dans les prochaines semaines, le prix du diesel va dépasser celui de l'essence un peu partout en Belgique.

Pourquoi ? On l'a dit, l'avantage fiscal du diesel a été supprimé par le gouvernement Michel. L'essence et le diesel ont désormais des accises similaires. Le réajustement est progressif depuis fin 2015 et on est dans la dernière ligne droite.

D'où viennent les différences d'une pompe à l'autre ? La Libre explique que le prix maximal du diesel fixé par les autorités reste encore légèrement inférieur (1,398€ par litre actuellement) à celui de l'essence 95 (1,4€). Cela dépend donc des stations: elles ne peuvent pas dépasser ce prix maximal, et ne peuvent pas vendre à perte. En jouant sur les marges, elles peuvent néanmoins favoriser l'essence, cela dépend de leur politique commerciale.

Le prix du diesel va-t-il rester plus élevé que celui de l'essence ? Alors là, on franchit les frontières belges, car le produit est coté de manière différente sur les marchés financiers. On entre dans des considérations d'offre et de demande, de production, etc. "De façon globale", explique Jean-Pierre Van Dijk, secrétaire général de la Fédération pétrolière belge dans La Libre Belgique, "la densité du diesel est plus élevée que celle de l’essence et il est donc plus cher à produire (4 centimes par litre)". D'ailleurs, dès mercredi, la tendance est inverse: l'essence coûtera un peu plus cher, le prix maximum de la 95 augmentant de 1,5 centime le litre à 1,423 euro. La différence de prix entre l'essence et le diesel, qui n'était plus que d'à peine 1 centime la semaine dernière, va donc à nouveau se creuser. Ces prix résultent des fluctuations des cotations des produits pétroliers et/ou des bio composants inhérents à leurs compositions sur les marchés internationaux, précisent les autorités.

Vos commentaires